Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 17:33

 

 

 

 

Propos du 21 juin 2014

 

 

 

Je ne m’exprime pas ici en tant que membre de l’Association pour la Sauvegarde du Vieux Romainville (ASVR), paisible mouvement apolitique (ce que je ne suis pas), soucieuse avant tout de réaliser l’objet pour lequel elle a été créée, c’est-à-dire conserver à notre petite ville le cachet qui fait son originalité et que des ignares s’acharnent à détruire en croyant (peut-être de bonne foi ?) que les horreurs qu’ils construisent ou qu’ils laissent faire contribuent à améliorer notre cadre de vie, alors qu’ils l'enlaidissent pour des décennies. 1

 

L’ASVR, quoi qu’il en soit, joue, malgré les entraves que lui oppose la municipalité, un rôle salutaire dans notre ville. 2

Elle met en valeur notre patrimoine chaque année (en voilà une initiative citoyenne !) alors que la mairie en est bien incapable.

Elle est parvenue à empêcher (hélas provisoirement) la construction de l’affreux « Grand Ségur » que la maire s’acharne à vouloir édifier malgré l’avis négatif de l’Architecte des Bâtiments de France ; elle a fait annuler, dans les mêmes conditions le permis de construire de l’énorme construction que Bouygues s’apprêtait à élever entre la rue Gabriel Husson et le marché ; de même, les travaux de la Place du Marché sont stoppés sans que, apparemment, nos édiles prennent conscience de leur nullité et de leur malfaisance. 3

 

Un nouvel exemple pourrait nous faire deviner que l’on s’apprête, à la mairie, à changer de tactique :

Nous avons appris, il y a quelque temps que le très bel immeuble situé 62 avenue du Président Wilson, dénommé « la Ferme », avait été vendu à un promoteur qui s’apprêtait à y construire une de ces mochetés dont les architectes modernes ont le secret.

 

L’ASVR a aussitôt, le 9 juin (retenez bien la date) lancé une pétition qui a déjà reçu de multiples (et pour certaines, prestigieuses) signatures, le saccage annoncé soulevant l’indignation générale.

Eh bien, voici que la mairie s’indigne enfin et que, le 19 juin (retenez bien la date), elle fait savoir qu’elle va s’opposer au projet. 4

 

Pour l’ASVR, l’essentiel est acquis et la Ferme demeurera dans notre pauvre patrimoine. Pour moi, les choses ne sont pas aussi simples.

 

L’exemple de la Ferme montre que le trio vallso-écolo-campionniste applique désormais une règle bien connue, que Jean Cocteau résumait dans la phrase suivante : « puisque ces événements (avec deux accents aigus) nous dépassent, feignons d’en être les organisateurs ». 5

 

Pourquoi pas ?

 

L’essentiel, c’est le résultat et l’actualité montre que l’on peut contraindre les gens à faire de force ce qu’ils ne font pas de leur plein gré.

 

Encore une fois, moi je ne me contente pas de ça.

 

Tous les exemples récents montrent que le maire adjoint à la Culture, dont j’attendais, au-delà de ses reniements, quelques initiatives intéressantes, se contente de jouer les mariolles et de récupérer les dossiers existants. 6

On l’a vu lors de la « parade métèque » organisée par de modestes citoyens, et à la tête de laquelle il a fait défiler, en une triste mascarade 7, des élus ceints de leur écharpe tricolore, qui n’avaient même pas honte de feindre de défendre des objectifs qu’ils ont combattus sans vergogne.

On l’a vu pour l’annonce du développement de la philo chez nous alors que cela lui préexistait. 8

On le voit pour la défense de « la Ferme », que la mairie s’apprêtait à laisser détruire.

On va, j’imagine, le voir pour l’usine de TMB-méthanisation du Bas Pays * dont la Mairie porte la responsabilité essentielle.

La propulsion du maire adjoint au Syctom (bravo pour les indemnités 9) donne à penser qu’il va y avoir, là aussi un demi-tour réglementaire, et que, si le péril s’éloigne, le trio s’en attribuera le mérite…

 

Encore une fois, il n’y a que le résultat qui compte et c’est l’essentiel.

 

Encore une fois, moi je trouve que notre mairie a ici un comportement peu glorieux.

 

Cela s’appelle « tirer les marrons du feu ».

Cela ne peut en aucun cas s’appeler « faire de la politique autrement ». 10

 

En tout cas, ne vous attendez, demain, à la minable fête de la ville, à voir un stand de l’ASVR. 11

La demande qu’elle en avait faite n’a pas reçu de réponse …

 

 

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec

 

– – – – – – – – – – – – – – – – – –

 

Commentaires de Maurice (avec l'approbation de François)

 

1) De bonne foi ? Laisser des promoteurs construire de tels bâtiments … de bonne foi ? Tu plaisantes ? Les services municipaux savent très bien ce qui va se construire par l’intermédiaire du permis de construire, ils le savent si bien que, parfois, ils passent outre la réglementation des limites de construction ! (voire mieux il y a peu concernant les matériaux) Il faut avoir un culot d'enfer pour s'asseoir sur la réglementation, essaie de le faire pour un cabanon dans ton jardin !

2) heureusement qu'il y a des citoyens qui osent dire tout haut ce que beaucoup n'osent pas murmuré de peur de représailles.

3) lorsqu'ils en prendront conscience, les poules auront des dents ! Ils sont trop imbus d’eux-mêmes.

4) ben oui, il faut le temps à n'ot bon maire et à ses sbires de prendre conscience qu'ils vont « une fois de plus » se prendre la porte pleine poire ! Dix jours pour prendre conscience qu'une association allait mettre des grains de sable dans les rouages de la défiguration de NOTRE ville ! Oui, NOTRE ville, car c'est nous qui y vivons depuis longtemps et y vivrons après eux qui ne manqueront pas d'aller voir ailleurs après nuisances.

5) Mouais, c'est comme le nez, il vaut mieux dire qu'il est au milieu de la figure puisque c'est vrai ; certains ajoutent que les yeux sont au-dessus pour avoir le dernier mot.

6) tu ne lâcheras jamais ! Toujours tes pleurnicheries d'amoureux éconduit. Comment peux-tu penser qu'il fait quelque chose pour Romainville ? Ce qu'il fait est pour se faire voir comme beaucoup de politiques ! Rien d'autre que de faire parler de lui et pouvoir dire le moment venu : souvenez-vous que c'est moi qui …

7) va savoir s'il ne l'a pas fait exprès dans le but de dénigrer ceux qui se sont vautrés (c'est le terme exact lorsque l'on regarde la photo) et qu'il a promenés comme un chasseur fait admirer ses trophées ! (voyez mon tableau de chasse comme il est beau)

8) C’est beaucoup plus facile de piocher dans ce que les autres font que chercher et de mettre en place des nouveautés, ce fut le cas lors des conseils de quartiers ce qui a pu faire dire à une élue : moi je l'ai fait dans tout Romainville ! (au sujet des panneaux d'informations que demandait à avoir le quartier des grands-champs)

9) tu ne voudrais pas que ce soit pour le plaisir d’être utile quand même ? SI ? Ce n'est pas le genre de la maison ! (souviens-toi qu'il a eu la moitié des indemnités lors de la précédente mandature en ayant une mini délégation)

10) mais si, mais si ! C'est leur politique, donc elle est autrement de celle des autres !

11) des élus leur ont dit qu'ils n’étaient pas dans le bon camp, après que la ASVR est fait remarquer à des élus qu'ils ne tenaient pas compte de ce qu'ils disaient.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires