Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 14:06

 

 

Romainville le 10 11 2015

Propos du père François

 

 

J’ai eu la très agréable surprise de me voir proposer, par un ami proche, un pèlerinage à Colombey-les-Deux-Églises, le 9 novembre, à l’occasion de l’anniversaire de la mort du général de Gaulle.

Le voyage comportait une visite de la Boisserie, de la Croix de Lorraine géante, un recueillement sur la modeste tombe familiale, une messe, un dépôt de gerbe 1 sur la tombe et au mausolée et … un restau, car «  il faut faire une part aux besoins impérieux que nous crée la nature » (A Camus).

Je vous raconterai tout ça en détail si cela vous intéresse (ce dont je doute).

Il y avait du beau linge : Valérie Pécresse (très jolie et élégante, peut-être un peu trop 2), la maire de Paris que j’aurais plutôt attendue sur la tombe de Guy Mollet ou devant le mausolée de Jérôme Cahuzac, mais dont la ville est « Compagnon de la Libération », ceci expliquant cela ; elle est jolie elle aussi, mais elle a, je m’en doutais, un grand pif ; le Président du Sénat qui a vraiment le physique de l’emploi, M. Dupont Aignan (que nous n’avons pas vu), l’ancien ministre Luc Chatel, vêtu comme un jeune vieux rocker, ancien maire de Chaumont, ville du coin.

La commémoration (45 ans passés déjà !) ne manquait pas de panache, mais je crois que si je dois retourner à Colombey, ce sera dans le silence et la solitude (je n’aime ni les prises d’armes, ni les flonflons de la musique militaire, ni, décidément, les « personnalités »).

Tout cela reste quand même émouvant, car l’on pense sans arrêt au grand Charles.

Il fait toujours vendre, le vieux, et, lui qui ne voulait pas de fleur sur sa tombe, était enseveli sous les gerbes.

Parmi ces dernières, j’en ai remarqué une de Florian Philippot. 2

Il doit se présenter dans le coin, car sinon, c’est le prénom de Marine qui serait apparu.

Quoi qu’il en soit, le personnage du « grand » fait sentir l’effroyable désert politique dans lequel nous vivons aujourd’hui, avec des Hollande, des Barto, etc.

 

 

 

Gaulliste, je l’ai été, à l’époque où cela voulait dire quelque chose et où la majorité actuelle vilipendait le général, qui avait chassé la Quatrième République dont elle faisait ses choux gras, à l’époque, surtout, de la décolonisation, de l’Algérie Algérienne, de l’élection du Président de la République au suffrage universel, et … de la grandeur de la France, à l’époque, enfin, du « coup d’état permanent » que stigmatisait Mitterrand avant d’endosser les habits du général. 3

Les gaullistes actuels n’ont plus qu’un lointain rapport avec ceux de 39-45 ou de 1958, mais, s’ils sont honnêtes, je ne leur suis pas hostile, ils le savent.

Je ne leur suis pas hostile, sauf …

Sauf s’ils se servent de l’étiquette gaulliste à des fins inavouables …

 

C’est précisément le cas du « gaulliste » de service au conseil municipal. 4

 

Ce « gaulliste » n’est là, c’est l’évidence même, que pour servir à CV de ramasse-miettes auprès de l’électorat de droite, comme le « forum » auprès des habitants de Gagarine, comme les faux écolos auprès des bobos et autres renégats du Comité Citoyen.

Son étiquette lui permet (ce qui est un pur scandale), de squatter une des rubriques d’ « expression » du torchon de Romainville (qui Dieu soit loué 5, ne paraîtra pas le mois prochain ; puisse-il disparaître définitivement ... 6), comme les verts et le forum, alors qu’ils n’ont aucun effectif.

Justement, c’est à la dernière « expression » du « gaulliste ( ? ! !) que j’en ai.

Voilà que ce chenapan se croit autorisé à distribuer des bons ou des mauvais points aux associations de la ville. 7

Sont « bonnes », celles qui acceptent la tutelle de la mairie ; elles reçoivent alors « subventions, prêts de salles, matériel ou aides diverses ».

Sont « mauvaises », celles qui revendiquent leur autonomie, et s’opposent éventuellement aux projets de la mairie, lancés la plupart du temps sans la moindre concertation, tel celui de la construction d’un hideux bâtiment juste en face de l’église monument historique de Brongniart, ou celui de la multiplication des logements de Gagarine.

Ces « vilaines » associations ont du souci à se faire. 8

Par exemple, l’ASVR qui organisait, à l’occasion de la Journée du Patrimoine, une paisible et apolitique conférence sur le plâtre, a eu la stupéfaction d’apprendre par le conférencier que ce dernier s’était vu notifier par sa hiérarchie du conseil départemental, l’interdiction de prendre la parole.

Apparemment, ça ne lui pose aucun problème, à notre gaulliste.

Par exemple aussi, le promoteur qui avait acheté le 39 rue Carnot, donc il voulait faire un resto, une salle de concert et un parking, le tout créateur d’emplois, ce qui n’arrive jamais à Romainville, la ville du toilettage canin et du repassage de chemises.

Cet entrepreneur se débat depuis des mois dans une préemption et un procès au bout duquel, si, comme il est vraisemblable, il le gagne, on l’avertit qu’on fera tout pour entraver ses projets. (Qu’on essaie, seulement !!). 9

 

Vous voyez le niveau, mon cher « faux gaulliste ».

Je vais donc vous conseiller de vous taire. 10

D’abord parce que vous n’êtes évidemment pas gaulliste, car jamais un gaulliste n’aurait fait allégeance à des gens comme la maire Valls ou le parrain Barto.

Ensuite parce que vous ne connaissez rien à rien.

Vous n’avez conservé du gaullisme que la qualité de « godillot », malheureusement relative à des gens que vous devriez avoir honte de fréquenter.

 

Taisez-vous et cuvez cette honte. 11

 

Sans rancune.

 

Salut à vous.

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec

 

PS : j’apprends que S W, qui a adopté une position périlleuse lors de la réunion des verts vendredi soir (il a déclaré qu’il n’était pas d’accord avec la maire dans l’affaire de l’expulsion de la famille Diassiguy, crime de lèse-majesté contre CV, alors qu’en fait il n’a jamais eu l’intention de se rebeller contre sa patronne ; il parlait en réalité pour les vrais écolos, qui, eux, s’opposent fermement à de telles méthodes et auraient démissionné s’ils avaient été à sa place.), SW donc, s’est aperçu qu’il était filmé et qu’il subsisterait une preuve du double jeu qu’il mène à des fins mercantiles.

Il a dès lors menacé l’opérateur du film de sanctions si son œuvre était diffusée sur les réseaux sociaux.

L’opérateur, il ne risque rien, puisque la réunion était publique, et je l’encourage donc à publier son film, auquel je donnerai toute la publicité désirable. 12

 

 

-- -- -- -- --

 

Commentaires de Maurice (avec l'approbation de François)

 

1) Tu n'as quand même pas vomi sur sa tombe, dans le genre j'irai cracher sur vos tombes. mouai, bof ...

2) ils sont nombreux à se souvenir de De Gaule lorsque ça les arrange, ils se parent des vestes trop grandes pour eux.

3) après l'avoir voué aux gémonies, il a endossé son costume trop grand pour lui ! encore un qui a été capable de beaucoup comme l'attentat de l'observatoire.

4) Gaulliste, oui, mais il précise de gauche !

5) chercherais-tu les emmerdes en employant des telles expressions ? N'oublie pas que nous avons un ancien grand maître de l'Orient dans l'équipe municipale!

6) Pas d'accord, il faut que ses feuilles de propagandes puissent toujours paraître, nous n'avons pas tous accès à internet.

7) il faut bien qu'il s'occupe, qu'il fasse voir qu'il est utile ; d'autres surveillent la ville en s'y promenant tous les jours. (ça fait un peu Stasi, m'ont dit des Romainvillois)

8) Le souci, certaines n'en ont plus, elles ont mis la clé sous la porte à cause d’être ignorée.

9) allez aussi loin que faisable pour décourager l'adversaire, le saigner par des actions en justice pour pouvoir dire : j'ai eu raison.

10) ah non, qu'il continue de se faire entendre, pour une fois que nous avons un comique ...

11) taisez-vous manant ?

12) Bien sûr qu'il ne risque rien, tout enregistrement fait pendant une réunion publique peu se faire sans autorisation ni avertissement. (le faire c'est par simple courtoisie, mais qui en a encore parmi ceux qui nous dénigrent ?)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François LC - dans Propos du Père François
commenter cet article

commentaires