Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 11:27

 

C’est un succès de la mobilisation citoyenne romainvilloise !

 

De 130 à 147 personnes ont été présentes dans le public lors de la réunion du mercredi 18 janvier à l’Hôtel de Ville. Et comme l’a si bien dit une habitante, longtemps applaudie, pourquoi sacrifier notre cœur de ville, lieu de rencontre, de respiration et de mixité à la construction d’une centaine de logements, au détriment de tous les romainvillois, alors que de nombreux programmes sont déjà en cours partout dans la ville ? L’architecture, ce n’était pas le sujet de cet atelier urbain consacré aux espaces publics, nous a indiqué l’équipe municipale.

Sous ce prétexte, aucune vue d’ensemble montrant le nouvel espace public avec ses immeubles n’a été présentée.

Pourquoi ne pas les montrer ?

Quelques arbres en plus, quelques jeux pour enfants (0-3 ans) ont été ajoutés depuis un an à ce projet importé et ficelé depuis 2008, alors que l’urbanisme a beaucoup évolué et que les habitants se sont nettement exprimés sur ce projet via la pétition !

Les espaces publics que l’on nous montre sont petits, fragmentés et encore diminués par l’installation des équipements (grilles du métro sur l’espace choisi comme central, sortie de parking en face du conservatoire, bouches à ordures à côté des terrasses de café).

Aucune réponse précise et objectivée n’a été donnée aux questions des citoyens sur : - les pistes cyclables, la sécurité des piétons et vélos, la piétonisation et la circulation - l’ensoleillement, les courants d’air, les sols, - les transitions et l’ouverture vers les quartiers Cachin, Gagarine, le village, - la mixité des usages et des usagers, - les équipements pour les jeunes et les adolescents, - l’implantation, l’accessibilité et l’attractivité pour les commerçants et les professionnels - les échéances et le phasage des travaux en lien avec l’arrivée du métro. *

Voici les dimensions annoncées : - la demi-lune actuelle avec la fontaine est de 800 m2 , la demi-lune prévue de l’autre côté de cette « Grand’Place » est seulement de 200 m2 à l’aplomb de 8 étages, - l’espace devant le Cantalou est de 931 m2 auxquels il faut retrancher les 200 m2 de trottoir et les grilles d’évacuation et d’aération du métro (dimensions non précisées), - le square à l’arrière de l’immeuble de la phase III est de 780m2 avec une halle de 36 m2 , - Les hauteurs : 8 étages pour la phase II, de 4 à 7 pour la phase III, angle avenue Wilson/avenue de Verdun – (dimensions non précisées)

Le cœur de ville appartient à tous les Romainvillois.

Depuis toutes ces années, ils auraient dus être massivement informés voir consultés sur ce projet !

Cette 2e réunion s’est encore déroulée de manière frontale (présentation par les élus, architecte et paysagiste puis questions du public) alors qu’un atelier urbain est censé proposer des options et faire travailler le public dessus.

Des images nous montrant la high line de New York et une évocation de Barcelone ont été présentées, faisant ressortir, encore davantage, les différences avec ce projet.

Nous ne reviendrons pas sur les invectives des élus lors de cette réunion, des conseils municipaux ou sur leur page FB, elles ne sont destinées qu’à détourner l’attention des réflexions et actions à engager : vision de la ville de demain, qualité de vie, équilibre public/privé, adaptation de la ville aux changements climatiques et aux grands enjeux sociaux.

La réunion s’est achevée avec le public scandant, toutes lumières éteintes pour le faire partir, « On veut garder notre place » !

Restons mobilisés, soyons visibles et n’hésitons pas à partager sur les réseaux (#Romainville) !

 

 

Les associations

 

 

* : (Pas de sortie pour les usagers sur la place du marché, elle sera pour le service et l'aération, un grand merci à not'bon maire qui, au STIF, est Vice-présidente du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, chargée de la voirie, des déplacements et des transports ; ajout de Maurice)

 

Repost 0
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 10:57


 


 


 

LES RALEURS, LES ETERNELS MECONTENTS, CONTINUERONT A S’EXPRIMER TANT QUE LES POLITIQUES NE CHANGERONT PAS DE METHODE.


 

Râleurs et éternels mécontents, c’est ainsi que nous sommes qualifiés. Pour moi les sujets de mécontentement concernant le mode de concertation à Romainville ne manquent pas.

Si en matière d’habitat la ‘’concertation’’ est des plus minimalistes, pour les autres projets, elle est totalement absente.

Notre chère tour maraîchère refait surface. Après quelques informations et aucune consultation à son sujet, elle est de retour ! Ce sujet a déjà fait polémique. Nos élus majoritaires nous le resservent insidieusement: Le MAG’ de février, toujours le MAG’, en page 22, dans les délibérations du conseil municipal, nous apprenons que le monstre n’est pas mort. Une demande de subvention auprès de la Fim (Fonds d’investissement métropolitain) est soumise au vote. Il s’agit de bénéficier d’une subvention de 100.000 euros. (Il me semble que l’ouvrage avait été estimé à 6.000.000 euros). 100.000 euros, ce n’est pas la lune, mais cette demande prouve que l’idée du prototype ressurgit.

En page 34, notre Champion nous dit tout sur ce projet (tout ce que nous sommes en droit de savoir).’’ La tour sera implantée….fin 2018’’.’’L’ambition est portée avec d’autres collectivités, comme la Région Île-de-France, la Métropole du Grand Paris ou le Conseil


 


 


 

Départemental de Seine-Saint-Denis’’. Que portent–elles toutes ces institutions ? Mystère ! Le ou est également surprenant. ‘’ Le projet bénéficie aussi du soutien de financiers privés, sans solliciter des locataires de Romainville Habitat’’ (ça c’est heureux, mais rien n’est dit pour ce qui pourrait concerner les contribuables locaux que nous sommes !). Avec ça vous savez tout, vous avez été informés et allez on le ressortira plus tard ! Vous avez été ‘’concertés’’ !

Voilà la méthode. Qui sont ces mécènes ? Que demanderont- ils en contrepartie ? Combien coûtera l’exploitation de ce jouet ? C’est bon vous en savez assez ! Vous en dire plus provoquerait encore un flot d’invectives !

A suivre ultérieurement: La rénovation du stade Baldit. Ce sujet lui aussi mériterait une véritable concertation.


 

François ANDRE février 2017

 

Repost 0
Published by François André - dans propos de François ANDRÉ
commenter cet article
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 04:38

 

Romainville le 12 février 2017

 

Propos du père François

 

C’est la gloire !

On ne parle plus que de Romainville à la télé.

C’est facile, allez-vous me dire : la maire Valls paie un service de communication pour cela (ça coûte d’ailleurs assez cher), et prend des initiatives dans le seul but de faire parler d’elle.

Par exemple, la voici qui a eu l’idée saugrenue de faire édifier une tour infernale (qu’elle baptise, en bon vocabulaire bobo, « tour maraîchère ») qui produira, à prix d’or, des radis et autres verdures, qui, en aucun cas, ne sera rentable, et qu’elle est parvenue à faire endosser –ce qui est un comble – à notre office HLM. 1

Mais il ne s’agit pas de cela, et la maire Valls se passerait volontiers de la publicité qui lui est faite actuellement.

 

Je ne sais pas qui arrive à faire venir les journalistes à Romainville. 2

Moi, ce n’est pas l’envie qui m’en manque, mais je n’y suis jamais parvenu.

Il faut peut-être voir là, précisément le contrecoup des opérations publicitaires de la maire Valls.

En tout cas, il y a un mois ou deux, antenne 2 a diffusé un petit sujet sur les horaires de travail des fonctionnaires territoriaux.

Romainville figure parmi les villes de France où ces braves gens travaillent le moins, n’atteignant pas, loin s’en faut, les 35 heures hebdomadaires.

Interviewée, la maire, en place depuis bientôt 20 ans, déclare : « c’est l’héritage », ce qui signifie que c’est la faute du PCF . 3

Heureusement, elle ne convainc personne, et ses mensonges, comme ceux de Bartolone, ne servent qu’à la déconsidérer dans l’opinion publique. 4

Vous pourrez retrouver le film d’antenne 2 sur le blog de spoutnik-dal HLM (mais sûrement pas sur celui du mgc).

Mais ce n’est pas de celui-là que je veux parler aujourd’hui, mais d’une des autres inventions stupides de notre maire, j’ai nommé la pompe à merde.

J’ai déjà traité le sujet ces jours-ci et je n’y reviendrai donc que brièvement :

En décembre dernier, une brave femme de la cité « Respiro », qui mettait son sac à ordures dans un des terminaux de la machine infernale, s’est trouvée aspirée dans l’engin et fortement amochée. 5

Elle a déposé plainte contre Véolia et elle a bien fait.

Elle aurait du déposer plainte conjointement contre la maire « d’où nous vient tout le mal » (JC : La Fontaine).

Elle a seulement écrit à la mairie qui, au bout d’un mois, s’est contentée de lui fournir quelques explications techniques sur les causes de son malheur. 6

 

Tout ceci n’est pas nouveau.

Pourquoi je vous en reparle ?

Parce que, plus qu’aux plus beaux jours, notre « village » a les honneurs de la presse.

Il y a d’abord eu un grand article du Parisien que vous retrouverez facilement.

Il y a eu ensuite, sur le journal de la mi-journée de FR3, un « sujet » relativement important que vous pourrez « podcaster ».

Mais ce n’est pas tout.

Voilà que dans l’émission du 11 février de « Salut les Terriens », l’humoriste Stéphane Guillon a lui aussi traité de l’affaire. 7

Vous pourrez également trouver sa rubrique sur TV pluzz.

Faîtes-le et diffusez le plus largement possible les deux sujets sur les réseaux sociaux.

La publicité de la maire Valls ou « tel est pris qui croyait prendre » (JC : La Fontaine).

 

Je parle bien légèrement de ces affaires sérieuses, mais il est temps de réaliser qu’un certain nombre des problèmes que connaît Romainville sont dus à la maire Valls.

Qui, en effet, a décidé la mise en place de la pompe à merde, sinon, la maire, secondée par une majorité servile.

Qui a lancé l’affaire de l’usine de TMB méthanisation pour le traitement des ordures ?

Qui, lorsque l’on s’est aperçu qu’on s’était fourvoyé, a proposé de faire digérer 350 000 tonnes d’ordures par des hannetons ou je ne sais quels insectes ? 8

Qui ne s’est joint à l’action d’Arivem (qu’on traitait de parano) que lorsqu’on a compris qu’elle allait remporter la victoire, et feint actuellement d’être l’auteur de cette dernière ? 9

Qui se fait le complice des sinistres projets que trame le Syctom dans l’opacité la plus totale, et qu’on ne nous présentera que lorsque le truc sera ficelé, en prétendant (comme pour notre place du Marché) qu’on pratique la concertation ? 10

Puisque les élections législatives approchent, il va être temps de demander des comptes à la suppléante de Bartolone, qui, ces dernières années, a étalé aux yeux de tous son incompétence.

Ce n’est pas le tout de faire balayer les rues quand les scrutins approchent, de répandre du sel sur ces mêmes rues même quand il ne gèle pas, d’écrire aux riverains de l’avenue de Verdun quand on abat deux arbres (à tort), en s’engageant à les remplacer avant la fin de l’année (on en reparlera), alors que l’on a massacré, sans préavis, tous ceux de la rue Rosenfeld, et alors qu’on n’a pas été foutu de payer l’entreprise Prunevieille qui était chargée des modestes travaux d’enterrement de leurs fils téléphoniques. 11

 

 

N’oubliez pas de podcaster les deux émissions de télé et de les diffuser.

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec.

 

– – – – – – – – – –

 

Commentaires de Maurice avec l'approbation de François

 

1) Faire payer la tour agricole par les logements sociaux … du grand art question prendre des fonds destinés aux logements sociaux pour faire construire et peut-être entretenir sa danseuse ! (il faudra bien cracher au bassinet pour faire fonctionner ce délire car il ne sera JAMAIS autosuffisant question prix de revient / recettes ! (il y a des articles sur le net qui le démontre)

2) des relations, camarade, des relations comme celle du genre journaliste qui est capable de faire un article paraissant le lundi sur une réunion qui va ce tenir le lendemain mardi sur le ramassage par pneumatique, avec la photo de not'bon maire !

OU, des publications de facebook de not'bon maire à la virgule prêt, voire, des discours avec les intonations venant du même réseau. Ptdr !

3) il faut avoir un culot d'enfer pour faire de telles déclarations, lorsque not'bon maire a été élue au suffrage des électeurs, elle a couper dans le vif pour les subventions aux associations, elle n'a pas eu tord pour certaines ainsi que dans le nombre d'employés municipaux, c'était à faire mais il ne faut pas faire de déclarations accusant les municipalités précédentes, municipalités auxquelles elle a participé, ne l'oublions pas ! (la consultation sur le net de sa bio en apporte la preuve)

4) ce qui fait que plus de la moitié des électeurs Romain villois ne votent pas !

5) pour ceux qui n'aurait pas vue l'article de FR3 et la vidéo de cette femme, voici le lien :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/seine-saint-denis/siderante-mesaventure-dominique-poubelles-aspirantes-1192957.html

6) D'après les déclarations du responsable de Véolia gérant le site de Romainville, une sécurité aurait été désactivée ! Comment une sécurité peut être désactivée alors que lors de la mise en service elle existait et devait avoir été prévue pour le fonctionnement de l'aspiration et validée par les services d'homologations ?

7) lien vers la vidéo de canal plus (aller à 55 secondes si vous ne voulez pas attendre) :

http://www.dailymotion.com/video/x5bajch

8) c'est un participant à une réunion qui a fait cette proposition en prenant l'exemple de ce que font d'autres exploitations de gestion de déchets ; elle aurait dû se résigner avant d'en parler comme une technologie qui allait être mise en application car ça fonctionne mais sur de petites structures.

9) not'bon maire et ses sbires ont dénigrés les responsables d'Arivem en disant qu'ils se démenaient pour une question de dégradation financière de leur patrimoine.

10) Le Syctom a fait le choix d'organiser le dialogue avec le public. Au sens du Code de l'environnement

Ne confondons pas dialoguer ne veut pas dire que nos avis sera pris en compte.

Voici les liens vers des articles concernant la transformation du site :

http://www.syctom-paris.fr/fileadmin/mediatheque/documentation/communiques_de_presse/CP_futur_centre_traitement_dechets_romainville-20161209.pdf

http://www.syctom-paris.fr/fileadmin/user_upload/CP_Romainville_-_Decision_CNDP.PDF

11) tu es bien placé pour en parler puisqu'il y a toujours un poteau en bois en limite de ta propriété qui a été remis, ce que tu cites.

 

 

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 19:07


 


 


 

‘’CONCERTATION N’EST PAS CONFRONTATION’’


 

Dans le mag’ de février 2017, les élus Romainvillois du groupe socialiste viennent au secours de notre Maire et de son Champion. C’est que ça commence à remuer dans notre village ! La réunion du 18/01 qui a rassemblé, suivant ce qu’il est dit, plus de 130 personnes alors que les organisateurs avaient pris soin de ne pas en faire la publicité ne s’est pas déroulée comme l’auraient souhaité les élus majoritaires.

Les socialistes utilisent la tribune qui leur est allouée pour moraliser.

Je leur réponds :

Vous admettez que ‘’la contradiction est souhaitable et même nécessaire à l’exercice du pouvoir’’. Sur ce point quelle lucidité ! Mais pour le reste quelle incompréhension ! Vous êtes bien loin de vos concitoyens, de ce qu’ils ressentent à ne pas être écoutés. Prenez le temps de les côtoyer, allez dans la rue discuter avec eux. (Ce n’est pas pendant les minutes de silence des commémorations que l’on prend le pouls de la population). Dans la rue, vous vous rendrez compte de l’ampleur du RAS LE BOL général. OUI nous en avons marre d’être pris pour des demeurés. Nous en avons RAS LE BOL des simulacres de concertation. Nous en avons RAS LE BOL de voir brader les espaces publics au profit des promoteurs.

Selon vous, il aurait fallu que les présents à cette réunion restent muets, qu’ils écoutent les paroles divines sans le moindre murmure. C’est de pratique à deux pas de la Mairie, mais en la mairie même, exercer notre droit de contestation sans pouvoir ouvrir la bouche, admettez que ce n’est pas simple.

Que nous reprochez-vous ? Des’’ invectives accusatoires’’. Est-ce de votre part de la malhonnêteté intellectuelle ou de la méconnaissance de notre


 


 

langue ? Il n’y a eu aucuns discours violent et injurieux de la part des participants Selon vous, nous sommes’’ revanchards et populistes’’. Vous présentez les faits afin que les citoyens qui n’étaient pas présents à cette réunion considèrent que les opposants que nous sommes à ces projets se comportent comme des voyous.

En réalité lors des longs monologues de l’exposé, en fond de salle, des participants exprimaient leur désaccord par des ronchonnements. Pour notre Maire, cela est totalement insupportable et incorrect. C’est à croire que vivant dans sa bulle notre élue n’a jamais entendu le moindre discours à l’Assemblée Nationale !

Taisez-vous et écoutez la bonne parole, la seule, la nôtre ! Ici c’est comme ça que l’on applique la démocratie participative et pas autrement.

Devant le mécontentement grandissant que je constate en côtoyant ceux que vous qualifiez de ‘’revanchards’’, je pense que les méthodes de gestion communale en vigueur à Romainville ne seront pas supportées éternellement. Votre avenir n’est pas assuré dans cette direction. Il est temps de vous reprendre et d’œuvrer dans le sens d’une véritable démocratie, qui fait entendre toutes les voix, même quand elles sont discordantes.


 

François ANDRE février 2017


 

Repost 0
Published by François André - dans propos de François ANDRÉ
commenter cet article
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 19:09


 

CONCERTATION- ARNAQUE SUR LA PLACE DU

MARCHE

Sous le titre MASCARADE, j’ai déjà commenté la réunion publique du mercredi 18 janvier, traitant de l’aménagement de la place du marché du centre à Romainville. Je n’ai pas l’intention de revenir sur ces propos, cependant, il me semble que ce sujet est totalement à l’image de ce que nos élus majoritaires appellent la concertation.

A l’occasion de cette réunion, nous avons appris que les Romainvillois ont été consultés sur ce projet depuis les années 2008 ou 2009, époque où il était question de la rénovation de la cité Cachin. Je suppose qu’à ce moment les habitants étaient plus préoccupés par le chambardement qui les attendait que de savoir ce qu’il était projeté pour le marché. Mais cet argument n’est pas à prendre en compte, le sujet a été évoqué, POINT. Puis, selon les dires de Monsieur Champion, d’autres réunions ont été tenues. Que s’est-il dit ? Où sont les comptes- rendus ? Mystère !

Je ne dispose que du compte-rendu de l’atelier urbain du 17 décembre 2015. En le relisant, on est amené à se demander si l’on a bien compris le sens de ce mot (atelier). Pour moi, un atelier a toujours été un lieu de travail, qu’il soit manuel ou intellectuel. Or, que retient-on de ce document ?

Une fois de plus, un long exposé sur ce qui a déjà été réalisé en phase 1. Au passage, il est précisé que le projet avait été initié en 2007 (pas par la population). A la suite, une PRESENTATION des phases 2 et 3 où sont valorisés ‘’ les jardins à thèmes’’. Dans le texte est écrit : ‘’IL A ETE DECIDE D’OPTER…..’’ Voilà une belle formule conforme à l’esprit de concertation que conçoivent nos élus !

Plus troublant : Dans le jeu des questions, il est demandé :’’ L’espace public ne sera-t-il pas chargé, avec le square ? Pourquoi multiplier les usages sur une petite place ?.....’’ Je suppose que la personne qui a posé cette question a interprété l’ensemble de la vue aérienne de l’ilot comme étant un espace planté. Il ne fallait surtout pas le dissuader. Extrait de la réponse ‘’ la place des commerces sera entièrement minérale’’.

 

Comme déjà dit, la réunion du 18 janvier n’a rien apporté de plus en matière de concertation. Les participants non satisfaits ont été virés de la salle par extinction des lumières.

Puis l’affaire est entérinée dans le MAG’ de février, dans une brève présentation qui se garde bien de faire état de la tumultueuse réunion du 18/01. Les ‘’placettes sont valorisées avec leurs surfaces au m2 près. A ce sujet, il me semble que, hors le square qui n’entre pas dans le périmètre de la place, les espaces publics sont plus réduits qu’à ce jour. Les 288 et 73 m2 en forme de rotonde, ne compensent probablement pas l’emprise du R+8 côté avenue WILSON au-delà du marché actuel.

Voilà une affaire classée (dans les règles) ! Quelles règles ? Concernant l’urbanisme, La loi alur du 24 mars 2014 traite de l’état de droit en matière de participation du public. Malheureusement, cette dernière manque de fluidité, le Sénat en a convenu. Même si cette loi fait état de concertation dans le cas ‘’de réalisation de projets de renouvellement urbain’’ Nos élus majoritaires se satisfont du service minimum.

Comme cela se pratique dans de nombreuses communes, un atelier urbain devrait être un espace d’information, mais aussi un lieu d’échanges, de concertation, où chacun a la possibilité de s’exprimer librement, donner ses avis et faire entendre ses idées.

La population de Romainville devrait imposer que :

- Les réunions de ‘’concertation’’ ne soient plus sectorisées (invitation ouverte à tous).

- Par affichage sur tous les panneaux officiels, apparaissent les dates de toutes les réunions.

- Les comptes -rendus soient consultables par tous en un lieu facilement accessible.

- Les sujets traités soient clairement bornés et ne permettent pas, par extension, d’affirmer que tel ou tel sujet sans rapport a été abordé.

A ce jour, le seul changement que je constate dans le cadre de la concertation, est la transformation du terme atelier urbain en ‘’ atelier durable’’ Bravo, quels progrès ! Mais franchement ceci est bien loin de ce qu’attendent et méritent les Romainvillois .


 

François ANDRE février 2017

 

Repost 0
Published by François André - dans propos de François ANDRÉ
commenter cet article
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 09:58

Romainville le 9 février 2017

Propos du père François

 

 

La campagne électorale n ‘est toujours pas, que je sache, commencée, mais ça n’empêche pas de s’intéresser à l’actualité.

Moi, vous le savez déjà, je voterai et j’appellerai à voter pour Jean-Luc Mélenchon.

Je compte bien, à ce propos que son mouvement s’entendra avec le PCF pour désigner les candidats aux législatives. 1

En parlant de ces dernières, le PS a récemment publié la liste de ses candidats.

Je ne connais pas la plupart d’entre eux, sauf :

1/Bruno Leroux, qui, à la tête du groupe socialiste à la Chambre, était aussi faiblard que son prédécesseur Ayrault, et comme Ministre intérimaire de l’Intérieur, ne casse pas trois pattes à un canard.

Tout cela ne devrait pas l’empêcher d’être réélu.

2/Razzy Hammadi (Montreuil), créature de Barto, nullité totale qui ne doit son existence et ses nombreux passages à la télé qu’au parrain.

Je rappelle que les écolos prétendent qu’on l’a vu simultanément manifester, en France POUR le mariage pour tous, en Tunisie, CONTRE.

J’ai moi-même vu sur les réseaux sociaux, un petit film dans lequel il apparaissait au milieu d’une rixe et où il ne figurait pas à son avantage. 2

Si l’on rappelle qu’aux dernières municipales sa liste terminait bonne dernière avec un score misérable, on conclut que le bonhomme est A DEGAGER .

3 /Elizabeth Guigou.

Elle, je l’ai connue chez mon copain Raymond et j’ai pour elle la plus grande estime et la plus grande considération.

Quand l’ignoble Barto, activement secondé par sa complice C Valls, l’a chassée de notre circonscription, j’ai été un de ceux qui ont le plus violemment protesté.

Quand il a voulu, ensuite, l’expulser du 93 (pour l’envoyer chez les français de l’étranger), je me suis à nouveau joint à ceux qui criaient au scandale.

J’ai donc été ravi que, avec l’aide de Jospin et de Delanoë, elle mette le pizzaïolo en échec. 3

Ceci posé, je suis obligé de noter que Guigou aura 70 ans cette année.

Elle va faire une législature de trop.

Il lui fallait laisser la place en imposant un successeur anti-barto.

Dommage.

Je lui conserve tout de même estime et considération

4/ Claude Bartolone.

Nul n’ignore le mépris que je ressens pour ce genre d’arriviste.

Il a accumulé les échecs ces dernières années : le Grand Paris, la Région.

Il va perdre la présidence de l’Assemblée.

Il occupe des postes d’élu depuis 38 ans. 4

Comme disait un député socialiste l’autre jour, le résultat des primaires de la gauche dans le 93 traduit un réel désir de l’électorat de renouveler ses élus. 5

Apparemment, le PS (qu’il tient bien en main) ne l’a pas compris. 6

Apparemment, les diverses oppositions sont définitivement incapables de s’unir pour nous débarrasser des vieilles ganaches.

Voyez-vous, notre circonscription semble être une parfaite illustration de ce que « En Marche », le mouvement de Macron, dépeint comme la vieille politique à changer.

C’est pourquoi j’attends avec intérêt de découvrir le candidat que Macron va désigner dans notre circonscription.

Je n’ai nulle envie de finir mes jours chez lui, mais il est certain que, comme j’ai voté pour Pécresse aux régionales, pour battre Barto (et je n’ai pas été le seul, hein Momo ?), je n’hésiterai pas à voter pour le candidat de Macron pour foutre Bartolone dehors. 7

 

Les centristes : Je ne les hais point (JC : Corneille), mais quand je vois les tronches de Bayrou ou de Lafarge, je me refuse même à lire leur programme.

Qu’ils se démerdent sans moi, et, surtout, que Bayrou n’essaie pas de me faire croire que, s’il se portait candidat, ce serait parce qu’il estimerait que les valeurs qu’il défend (et qu’il a si mal défendues à l’Education Nationale) sont en danger. 8

A d’autres, mon petit gars.

Tu sues l’ambition à tel point que ça rend mal à l’aise …

 

Ça n’a rien à voir :

Aujourd’hui, au journal de la mi-journée de France 3 : Un joli petit sujet sur la pauvre femme qui a failli être dévorée vive par la pompe à merde.

Elle confirme qu’elle a déposé plainte contre Véolia.

Je confirme qu’elle devrait aussi déposer plainte contre la maire Valls, sans qui ces épouvantables événements ne se seraient pas produits.

Même moi, qui suis nul, je suis parvenu à regarder le sujet en « podcast ».

Faîtes-en autant.

Vous allez vous régaler.

 

Salut à tous.

François Le Cornec

 

– – – – – – –

Commentaires de Maurice avec l'approbation de François

1) il serait surprenant qu'il ne s'entende pas puisqu'il y sont arrivé pour la présidentielle.

2) dire qu'il n'était pas à son avantage est minimiser les faits, allez lire l'article du Le Parisien mis en lien, cette personne n'a rien à envier à certains de nos élus n'est-ce pas François ?

http://www.leparisien.fr/municipales-2014/seine-saint-denis-93/video-montreuil-bartolone-condamne-les-auteurs-de-la-video-sur-hammadi-20-01-2014-3512029.php

3) la aussi un p'tit rappel des faits ? Clic sur les liens dessous :

http://www.bondyblog.fr/201611111109/a-sept-mois-des-legislatives-elisabeth-guigou-rempilera-t-elle-en-seine-saint-denis/#.WJ6-UdwleCg

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/legislatives-ps-les-negociations-virent-a-la-foire-d-empoigne_1048932.html

4) premier pas en politique de Bartolone ? (certains diront qu'il n'a pas beaucoup eu de bulletin paie. Clique sur le lien en dessous :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Bartolone#D.C3.A9buts_en_politique

5) presque tous les élus s'accrochent à leurs mandats comme des moules à leur rocher !

6) Le PS l'a certainement compris, mais les instances sont elles aussi tenues par de « vieilles ganaches » qui ne lâcheront rien sans contre partie, voyez Jean-Paul Huchon.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Paul_Huchon#Pr.C3.A9sidence_du_conseil_r.C3.A9gional_d.27.C3.8Ele-de-France

7) Bartolone va certainement s'accrocher à tout ce qu'il peut pour rester le DON du 93, aidé en ça de sa colistière qui doit y avoir un intérêt quelconque.

8) Bayrou … nous avons vu de quoi il est capable lors des dernières élections, il n'a qu'un pouvoir de nuisance qu'il utilise pour avoir une mandature, certains analystes politique disent qu'il ne se prononce pas sur une candidature à la présidentielle car il ne sait pas s'il aura assez de % de voix pour être remboursé d'une partie des frais de campagne :

http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/8904-le-remboursement-des-frais-de-campagne-presidentielle

8) si vous ne vous souvenez pas bien du passage de Bayrou comme ministre à l'éducation nationale, voici un lien :

http://www.gauchemip.org/spip.php?article2812

 

 

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 08:41

Romainville le 7 février 2017

Propos du père François

 

 

Bientôt, dans le torchon de Romainville, bulletin d’autopromotion et d’autosatisfaction, on ne lira plus que les dernières pages, celles, pompeusement et faussement baptisées « Expression », dans lesquelles le ton a tendance à monter depuis quelque temps,  pour mon plus grand bonheur.

 

« Croire en l’innovation », nous annonce sans rire le concubin, qui n’en revient toujours pas qu’on ne soit pas en admiration devant sa fiancée et lui.

Je vais donc commencer par ce dernier.

Soyons nets : la « tour maraîchère » autrement et plus justement dite « tour infernale » est une vraie connerie. 1

Ce genre de gadget n’aurait de sens que dans un contexte urbanisé à l’extrême (Singapour, Hong Kong, certains quartiers de Paris 2), mais surtout pas dans une petite ville pauvre en argent et riche en espaces verts,( tant qu’on ne la bétonise pas bêtement et laidement), espaces verts que, dans la colonne d’à côté, les faux écolos se proposent d’ensemencer –et non de « planter », abusant, à cette occasion, d’adverbes superfétatoires tels que « inexorablement » ou « inéluctablement ».

Et voilà que le concubin nous ressert une de ces formules stupides dont il a le secret.

Il voit dans la tour infernale, affirme t-il « le développement d’une activité économique créatrice d’emploi (au singulier !!), le renforcement des circuits courts et l’accès à une alimentation de qualité ». 3

Moi, ça me rappelle la pompe à merde, qui devait, disait-il, régler le problème de la couche d’ozone, et faire diminuer le nombre d’accidents des ripeurs. 4

On connaît la suite ...

Peut-on être aussi sot ?

Justement, à propos de la pompe, pourquoi le talentueux adjoint n’aborde t-il plus le sujet ?

Heureusement, le Parisien est là, qui nous apprend, dans son édition du 6 février, que, en décembre dernier, une brave romainvilloise a failli « être aspirée en même temps que sa poubelle » par la machine infernale. 5

La citoyenne a déposé plainte contre Veolia.

Elle a, en même temps, écrit à la mairie pour lui signaler les faits .

La maire, dont on connaît la célèbre « empathie » à l’égard de ses administrés, a mis plus d’un mois à lui répondre, en se contentant de lui donner quelques explications techniques.

Moi, je serais la blessée, je déposerais également plainte contre la maire, qui est à l’origine de ce système coûteux, inefficace et dangereux. 6

Voilà qui est dit.

Je laisse le concubin en compagnie de M. Baluchon, (et avec M. Balouka ; vous vous souvenez ?) « développer l’innovation et l’économie sociale et solidaire » (ouah ! ouah !) en continuant à « marcher sur la tête ». 7

 

J’en viens à la rubrique du PS : « concertation n’est pas confrontation ».

Le dernier mot est d’ailleurs utilisé mal à propos car « confronter » veut simplement dire « mettre en présence, en parallèle » au lieu que le rédacteur veut évidemment qu’il y a eu opposition violente entre deux positions.

J’ai quelques amitiés chez les socialistes, sans qui nous ne parviendrons jamais à chasser le duo, tout du moins à courte échéance.

Ceci m’amène à adoucir mon fiel.

Je sais qui est le signataire, qui développe une prose quasi championnesque (ceci n’est pas un compliment) d’auto satisfaction, allant même jusqu’à attribuer l’arrivée du métro (« revitalisation » des transports, s’il vous plaît), et l’embellie des commerces de proximité 7 (ceux-ci sont en révolution contre les travaux de la place du Marché, la fermeture de l’accès à la Cité Cachin, le détournement de l’autobus 105 et la folle fermeture tri hebdomadaire de l’avenue de Verdun), à l’action de la municipalité.

Le même signataire va même jusqu’à parler d’abnégation.

Et là, objection, votre Honneur.

Je vous croirai quand vous aurez renoncé aux indemnités qui vous font vivre.

Puis-je rappeler les conditions de votre arrivée, d’abord aux services municipaux, puis au Conseil (après avoir trouvé refuge au secrétariat de Barto), sans parler de votre frère. J’ai promis de limer ma plume et je n’épiloguerai donc pas, mais si la majorité municipale ne cesse pas ses attaques et ses invectives, je me chargerai (d’autres aussi) de la remettre au pas. 8

Je vais vous donner le fond de ma pensée :

Après la réunion du 18 janvier, la maire aurait très bien pu se défendre toute seule.

Ses valets ont cru bon de le faire pour elle afin de « prendre date ».

Le maire adjoint à la Culture a dégainé le premier.

Soucieux de ne pas se laisser distancer, le PS s’est précipité à ses trousses.

Depuis lors, c’est à qui léchera le mieux. 9

Moi, je me souviens que la maire Valls, et surtout son prince consort ne sont pas des perdreaux de l’année.

Leur retraite se profile.

Qui remplacera la maire ? 10

Il faut prendre date dès à présent.

Avez-vous compris ?

 

En tout cas, notre municipalité semble s’étonner de son impopularité grandissante. 11

On peut lui rappeler que, si mes souvenirs sont bons, près de 70% des français n’ont pas confiance dans les partis politiques.

On peut aussi lui remettre en mémoire le fait que, à la primaire de « la belle alliance populaire » (titre ridiculissime), elle avait appelé à voter pour Manuel Valls et que ce dernier a été écrasé dans le 93 et plus particulièrement à Romainville.

Même l’électorat socialiste ou socialisant ne suit plus nos élus.

Ceux-ci ne représentent dès à présent que 20% de la population romainvilloise. 12

Il y a du souci à se faire.

 

Pour terminer, je soumettrai à la réflexion de nos élus une intéressante phrase de Voltaire :

La voici :

« la politique est le moyen, pour des hommes sans principes, de diriger des hommes sans mémoire ».

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec

– – – – – – – – – –

Commentaires de Maurice avec l'approbation de François

 

1) connerie qui va coûter très chère et est décriée par de nombreuses personnes s’intéressant à une production maraîchère en ville, mais comme cela ne va pas dans le sens du vent que souffle not'bon maire, elle n'en fait pas état ! (lire les articles précédents sur ce blogue qui en parle avec des liens amenant à des articles de personnes qui ELLES savent de quoi elles parlent)

2) ce son ses villes qui sont pris en exemple pour justifier la tour agricole, comme si Romainville était comparable à ses mégalopoles.

3) les circuits cours et l'alimentation de qualité existe déjà à Romainville, serait-ce faux de la part de ses distributions que de l'affirmer ? Serait-ce de l'enfumage et not'bon maire et ses sbires seraient des redresseurs de vérités ?

4) les conténaires devaient être transportés jusqu'à l'usine de traitement par voie fluviale via un port créé sur le canal de l'Ourcq, le transport se fait toujours par camions !

Aurons-nous une remise du couvert pour la tour agricole : une pilule amère bien enrobée pour que nous l'avalions sans discuter ?

5) l'article sur le site « le parisien » a des commentaires très désobligeants envers cette femme, ceux fait ne la dénigrant pas sont modérés. (j'ai mis le miens sur Facebook à la suite du partage)

6) not'bon maire n'est en rien responsable de cet accident, pas incident, c'est le gestionnaire qui n'a pas respecté la sécurité en augmentant la force d'aspiration pour déboucher un amas de sacs dans la canalisation ainsi qu'un manque de sécurité des portes qui ne devraient pas pouvoir être ouverte lorsque l'aspiration se fait.

7) le mode de fonctionnement rappel ce qu'autrefois ce faisait lorsqu'il y avait des apprentis dans les commerces. (juste un souvenirs vécu)

8) après avoir détruit les commerces par des décisions les rendant non rentable, not'bon maire et ses sbires en font des tonnes pour dire qu'il faut plus de commerces de proximités ? Ne se souvient-elle pas de la remarque d'un commerçant il y a quelques années : l

a création de commerce ne se décrète pas !

L'exemple de ce qu'il ce passe à la place du marché est à prendre en considération : moins de client du fait de la suppression de l'arrêt du 105 mets en jeux l'existence des commerces existants, ce sera toujours le cas lorsque le métro sera en fonction puisqu'il la ligne 105 sera fermée jusqu'à au moins la Pl ; Carnot.

8) je ne m'étais pas rendu compte que tu te limitais.

9) cela se bouscule au portillon pour être la meilleurs langue !

10) qui ne connais pas ou ne voit pas les pions avancer de cases en cases pour être bien placé ?

11) impopularité ? Il suffit de regarder les résultats de la dernière élection municipale pour connaître sa popularité ; plus de 50 % d'abstention, vers les 22/23 % de votants pour not'bon bon maire par rapport au nombre d'inscrits, quelle popularité ! Même en disant que ceux qui ne votant pas ont eu tord de s'abstenir.

12) comme not'bon maire ! + ou - 20 % des inscrits.

 

(il y a certainement des erreurs, ceux que cela amuse peuvent s'en donner à cœur joie)

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 07:32

Le site SOPHOT.com

dédié à la photographie sociale et environnementale

organisera une exposition avec

les deux reportages lauréats  

 

Lieux d’exposition
Galerie FAIT & CAUSE

58 rue Quincampoix - 75004 Paris - France
du mardi 16 mai au jeudi 13 juillet 2017

 


Conditions de participation

 

Etre inscrit sur le site, avoir mis à jour sa Fiche personnelle et y avoir enregistré le

   reportage présenté. Inscription gratuite.


● Reportage. Le travail soumis par le photographe devra : 

  - porter sur un problème social ou environnemental.
  - avoir été achevé en 2015 ou 2016. Chaque photographe présentera un seul

    reportage.


● Dossier de candidature. Chaque dossier soumis à la sélection devra comporter :
  - Une biographie sommaire du photographe.
  - Un synopsis : intentions, sujet, problématique et partenaires éventuels… (1 page)
  - 30 à 50 photographies au format papier A5 minimum, A4 ou plus.

    (tirages de lecture, ou impressions laser de très bonne qualité…)
    Chaque photographie devra être numérotée et légendée.

  - Un CD avec toutes ces mêmes données. Textes et légendes (accompagnées des

    vignettes photos correspondantes) en format Word ; photos en format jpeg, 72dpi

    1280 pixels minimum sur le plus grand côté.
   

  - Le photographe indiquera s’il est d’ores et déjà prévu que ce reportage fasse

    l’objet d’une exposition ou d’une publication en 2017.

 

Les dossiers sont à déposer ou à envoyer à : Association Pour Que l'Esprit Vive -SOPHOT.com, 69 boulevard de Magenta, 75010 Paris, France - 
jusqu’au lundi 13 février 2017 inclus - Dernier délai -

 

L’annonce de la sélection aura lieu dans la 2ème semaine du mois de mars 2017.
A partir de cette date les dossiers qui n’ont pas été sélectionnés pourront être 
récupérés en prenant rendez-vous par téléphone : 01 81 80 03 66 / 63. 
La production et le montage de l'exposition seront assurés par le site SOPHOT.com

 

(même si vous ne participez pas à l'exposition, allez visiter l'exposition rue Quincampoix, attention, la salle d'expo est toute petite, n'y allez pas en nombre)

Repost 0
Published by Maurice - dans Cultures
commenter cet article
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 13:33

Romainville le 3 février 2017

 

Propos du père François

 

Evidemment, quand on constate ce qui se passe au plan national (primaires de la droite, primaires de la gauche, « penelopegate », macron) on ose à peine parler de notre clochemerlesque Romainville.

C’est vrai, cette campagne présidentielle qui s’amorce donne à notre pays des allures de fin de civilisation.

Ça ne fait rien.

Faisons comme si de rien n’était et poursuivons notre marche vers le néant, en feignant de n’en point sentir l’approche.

 

Romainville, donc.

Il est trop tôt pour déclencher les véritables hostilités. 

Attendons, pour nous lancer dans le combat, le début de la campagne électorale.

Je me contenterai donc, aujourd’hui, de feuilleter une sorte d’éphéméride :

1/ La réunion du 18 janvier dans le salon d’honneur de la mairie, consacrée à l’aménagement des surfaces publiques de la Place du Marché.

Ce fut une vraie fête, révélatrice de l’état d’esprit des protagonistes.

Les techniciens (architecture, verdure) : ils utilisent le même vocabulaire usé et rebattu que leurs semblables.

Sont-ils compétents ? Ont-ils du génie ou, simplement, du talent ?

Je n’en sais rien, mais, de toute façon, ils ne font que traduire les instructions d’une municipalité qui s’avère, jusqu’à présent, dépourvue du moindre talent.

Les élus, et particulièrement, le duo : On comprend vite qu’ils n’ont aucune intention de se concerter avec la populace ; il ne s’agit que de présenter un projet tout ficelé en espérant que l’auditoire n’y verra que du feu.

Quand ce dernier manifeste la prétention d’être entendu, les lascars expriment une stupéfaction qui les conduira, in fine (JC : dico) à tout simplement plonger la salle dans l’obscurité afin de museler l’opposition.

Auparavant, on aura assisté, consterné, au pitoyable spectacle de l’avilissement du maire adjoint à la culture, tellement désireux de se coucher devant la maire qu’il en est venu à accuser à tort une « ancienne responsable écologiste » (qui reprendrait son poste si les faux écolos de Romainville s’avisaient d’organiser une véritable consultation) en citant une phrase qu’elle n’a jamais prononcé.

Il parle à ce propos de « schizophrénie ».

Moi, je suis comme JC ; je ne suis pas sûr de mon vocabulaire.

Je me rends donc sur le Robert, dans lequel je lis : « schizophrénie : psychose caractérisée par une désagrégation psychique, la perte du contact avec la réalité ».

Il faudra que je conseille à cette pauvre femme d’aller se faire soigner ... en emmenant SW qui me paraît avoir grand besoin, outre d’une thérapie de couple, d’u-ne petite cure de sommeil.

 

2/Les vœux du PCF : Chaque année, le PC présente vœux ses vœux.

Chaque année, il fait une demande de salle auprès du Premier Adjoint, qui n’apparaît pas hostile à ce projet.

Chaque année, la réponse de la mairie se fait attendre, et, cette année, la salle demandée (Cachin) a été refusée, alors que, vérification opérée, il ne s’y passait rien le jour des vœux.

Une brève enquête nous a appris que c’est la maire Valls qui s’était fait transmettre le dossier, et que c’est donc d’elle que provient le long délai mis à répondre et le refis de la salle Cachin.

Une telle imbécillité, une telle méchanceté, une telle mesquinerie ne m’étonnent pas de sa part.

Je demanderai pourtant au Premier Adjoint de s’affranchir une fois pour toute du joug vallsien.

Il y va de sa réputation ...

 

3/les primaires de la gauche : Vous vous souvenez que le pizzaïolo et la barto-girl, à qui on ne demandait rien, s’étaient empressés d’appeler à voter pour Manuel Valls.

Mal leur en a pris car c’est dans notre département que leur champion a fait le plus mauvais score de France.

Au second tour, il y avait trois bureaux de vote, dans lesquels Hamon a recueilli respectivement 72,31%, 64,29% ET 62,93% des suffrages.

Comme disait un député PS du 93, ce scrutin traduit une volonté de changement.

Barto a 38 ans d’ancienneté.

La maire Valls un peu moins, mais elle n’a jamais exercé la moindre activité salariée en dehors de la sphère politique.

SORTONS LES SORTANTS !!!

 

3/ L‘opposition de gauche vient de réaliser et diffuse actuellement un journal qui est une pure et simple réussite (je le dis d’autant plus volontiers que je n’y suis pour rien).

J’ai timidement suggéré quelques modifications ou ajouts, mais, tel qu’il est, il me donne toute satisfaction.

Il circule sur internet ; procurez-le vous et diffusez-le plus possible.

Il constitue un excellent antidote (JC : dico) au poison municipal.

J’espère que Maurice va le faire figurer dans son blog.

 

Salut à tous

 

François Le Cornec

 

Repost 0
Published by Maurice
commenter cet article
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 19:14

 

Romainville le 25 janvier 2017

 

 

Propos du père François

 

 

Je ne veux pas m’acharner sur un homme moralement à terre.

Je n’aurais sûrement pas recommencé à écrire sur le maire adjoint à la Culture si une amie ne m’avait pas fait suivre un petit texte qu’il a commis sur son facebook, après la réunion qui s’est tenue à la mairie l’autre jour, et qui était consacrée à l’aménagement de la place du Marché. 1

J’y note un certain nombre d’inexactitudes, pour ne pas dire de calomnies.

Ci-après un relevé de ce que j’ai vu :

« De débat contradictoire (...), de respect de la parole et des explications du paysager et de l’architecte, il ne fut jamais question » dit SW, ce qui est un pur mensonge.

Les élus et les techniciens ont parfaitement pu s’expliquer ; ce n’est que lorsque la parole fut donnée aux assistants que l’affaire dégénéra.

Quant aux « vociférations, insultes et moqueries », il galèje le vieux Stéphane, habitué qu’il est maintenant à révérer son idole, et à lever le bras pour approuver, en conseil, ses décisions les plus incongrues, même s’il estime, in petto, qu’elles sont complètement stupides. 2

L’exaspération de l’assistance vient essentiellement (tu le reconnaissais jadis) 3, à l’absence totale de concertation à Romainville, ou pis, aux simulacres que constituent les « ateliers », à l’absence, contrairement à ce que tu fais semblant de croire de « toute gestion et animation démocratique de la ville ».

Tu ajoutes : « ce type de comportements est un signe des temps et révèle un mal profond : (ici, il manque un mot ; je pense que tu voulais écrire « la distance » 4; moi je préfère « le gouffre ») entre les citoyens et leurs mandants.

Bien sûr, Stéphane, ce gouffre existe et va s’élargissant.

Au plan national, on sait pourquoi, et on comprend le succès grandissant des fachos. 5

Au plan local, crois-tu que vous attirez les gens vers la politique, le duo en faisant alliance successivement avec le PC, les Citoyens puis les socialistes (en espérant, à la première occasion tordre le cou à ces derniers), toi, au sein du Comité citoyen, jouant les mi-vierges effarouchées (l’expression, incorrecte, est de CV, bien sûr), pour finalement, par une opération d’entrisme, prendre le pouvoir chez les écolos locaux, alors que tu avais toujours dit que le CCR ne se reconnaissait pas dans les partis traditionnels ? 6 Crois-tu convaincre quiconque alors que même tes « alliés » te traitent de « caméléon ».

En parlant des écolos, tu accuses « une ancienne responsable écologiste de critiquer la mise en zone piétonnière d’une petite zone, ce qui l’empêcherait de déposer ses enfants au conservatoire ».

Ce n’est en aucun cas elle (qui conduit ses enfants à pied au conservatoire) qui a prononcé cette phrase, mais sa voisine de derrière.

Et tu parles de schizophrénie ?

Ton zèle de renégat te pousse à dire n’importe quoi, et révèle, comme tu le dis si bien (pour une fois) « une absence sidérante de boussole intellectuelle », compréhensible quand on est une girouette.

Tu écris une phrase que je comprends mal : « je puis être le premier à critiquer le détournement de l’exercice démocratique par des élus essentiellement soucieux de conserver leur petite parcelle de pouvoir ; y compris au sein de mon propre camp ». 7

Franchement, ça ne veut rien dire.

Ça laisse seulement entendre que tout ne va pas pour le mieux au sein de la majorité municipale.

Ça peut aussi être un essai de te distancier de certaines décisions scandaleuses de tes nouveaux maîtres.

Mais ça ne suffit pas, mon vieux.

Ce serait trop facile de se désolidariser du mgc sans le traduire dans les faits. 8

 

Tu vois, mon petit Stéphane, c’est trop facile de te « renvoyer dans tes buts ».

Tais-toi, va ; ton déshonneur est déjà trop manifeste.

 

Salut à tous

 

François Le Cornec

 

PS (qui n’a rien à voir) :

On a tendance à donner à la « primaire de gauche » une trop grande importance alors que les deux challengers sont en dessous de 10% dans les sondages pour les présidentielles.

Il n’empêche.

La « barto-girl », à l’image de son maître, s’était empressée d’appeler à voter Manuel Valls dès le premier tour, appel qu’elle renouvelle pour le second.

Et voilà qu’on apprend les résultats du 93.

Benoît Hamon (qui a ma sympathie) : 42,52%

Manuel Valls : 26,01 % ;

Sale temps pour le duo, d’autant qu’à Romainville, c’est pire, puisque Hamon fait 43,84 %.

Hamon est en tête dans 33 des 40 villes du 93.

La pauvre maire vole au secours de son « parrain » : Elle se raccroche aux branches en disant : »Valls est parti trop tard dans la campagne ». 9

Rigolote !!

Je laisse aux socialistes le soin de commenter le scrutin (marqué par une très forte abstention) :

Un dénommé Trigance, député PS dont j’ignorais l’existence : « le malaise est général ; la tendance est à l’exclusion des favoris et/ou des sortants »

Si l’on n’avait pas compris, un autre élu ajoute : « derrière l’échec de Manuel Valls se dessine celui de Claude Bartolone ». 10

Si l’on ajoute que Martine Aubry et ses fidèles (dont Barto faisait partie jusqu’ici) appellent à voter Hamon, comme Troussel, président du Conseil Territorial, se range lui aussi aux côtés de Hamon, je pense qu’il y a du souci à se faire, à moins que Barto, dont Troussel est une « créature », manœuvre pour être représenté dans chaque camp...

Ah !, la politique, quelle comédie ...

Etonnez-vous qu’elle n’intéresse plus grand monde ...

 

-- -- -- -- -- -- --

Commentaires de Maurice avec l’approbation de François

 

 

1) pour ceux qui se sont inscrits sur facebook, voici le lien pour éviter de chercher : https://www.facebook.com/stephane.weisselberg?ref=ts&fref=ts

vous y lirez qu’il va y avoir des grilles d’aération pour le métro, mais ce ne sera que pour l’aération, il n’y aura pas de moyen d’accès à un quai du métro en tant qu’usager, n’oubliez pas que not’bon maire est vice-présidente au STIF ! Plus précisément : Vice-Présidente du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis chargée des mobilités et du développement du territoire (d’après le site cadreville). Heureusement qu’elle peut défendre les moyens de transports de ses administrés, qu’est-ce que ce serait si elle ne le pouvait pas, elle n’aurait pas pu défendre la déviation du 105 avec les conséquences que nous avons, perte de clients pour les commerçants, trajets à pieds pour les usagers des transports en commun, etc.

2) Il a retenu la leçon, il y a 12 ans environ, il a été viré pour oser s’opposer à not’bon maire après les avertissements de perte de délégations, il n’est pas près de recommencer !

3) Non seulement il le reconnaissait, mais il le dénonçait à chaque fois qu’il le pouvait.

4) tu ne vas quand même pas le culot de reprendre un prof ? Comme le disait Fernand Raynaud : ce n’est pas un imbécile, il est ...Concernant le gouffre entre les citoyens et les élus, tant qu’un élu ne rendra pas de compte « pendant » son mandat, il continuera à faire ce qu’il désire comme nous le voyons à Romainville ou not’bon maire fait ce qu’elle veut dans la ville comme si c’était chez elle.

5) Ne pousse pas, ceux qui sont dégoûtés de la classe politique ne sont pas des fachos, loin de là ! Des candidats comme Macron et Mélenchon en sont la preuve.

6) Les électeurs romainvillois sont si dégoûtés de la vie politique de notre ville qu’il y en a plus de la moitié qui ne votent pas ! not’bon maire a été élue avec 47/48 % des inscrits, à ça vous y ajouter le pourcentage qu’elle a eu et avec une simple règle de trois vous avez le pourcentage de votant pour elle.

7) se mettre au niveau de son interlocuteur pour se faire comprendre n’est-il pas la première des politesses ? Cela le dépasse peut-être.

8) se désolidariser du mgc ? Il s’y accroche comme un moule, ou plutôt comme les poissons qui en suivent d’autres qui sont des prédateurs et se nourrissent de leurs restes.

9) Le DON du 93 doit être bien dépité de voir son champion larguer de cette manière, ça sent l’écurie et pas l’écurie propre tant il est décrié !

10) si tu pouvais faire un pronostique qui se réalise ...

(D’après François L C, S W a fait le nécessaire pour que le lien mis ne fonctionne plus, ceux qui désire lire cette page peuvent me la demander et je la leur enverrai)

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article