Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 05:20

 

 

Bonjour à tous,

 

Nous sommes ravis de vous présenter la nouvelle programmation des Ciné-Philo jeunesse, pour philosopher de 7 à 107 ans !

Les Ciné-Philo visent à rassembler deux plaisirs : le plaisir de la fiction, quand on regarde le film, et le plaisir de la raison, lorsqu'on y réfléchit ! Pour passer de la fiction à la raison, il nous faut juste un peu de philosophie : le Trianon nous accueille après la séance pour un jeu-débat de remue-méninge philosophique !


Toutes les informations ci-dessous et ci-joint,

 

 

Demeurant disponible pour tout renseignement supplémentaire,

 

Salutations philosophiques,

 

Johanna Hawken

Responsable de la Maison de la Philo

(www.maisondelaphilo-romainville.org)

et de Université Populaire "Fabrique des Savoirs"

01 71 86 60 20

jhaw@ville-romainville.fr

 



Important : Ce courriel n’a qu’un caractère informatif et ne saurait engager la municipalité.

Repost 0
Published by Ciné philo - dans Cultures
commenter cet article
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 05:12

 

Bonjour,

 

 

Les dernières réunions du Conseil Territorial d'Est Ensemble ont été déterminantes sur l'avenir du projet du SYCTOM de transformer l'affectation de son site de Romainville/Bobigny/Noisy-le-Sec/Pantin pour y implanter un TMB ou un TMB/Incinérateur.

 

Nous vous avions transmis la première mouture du positionnement d'Est Ensemble qui ne s'opposait pas à ces projets d'implanter chez nous ces usines de traitement des ordures (disponible sur la page d'accueil du site de l'ARIVEM).

 

Face au refus de la maire de Romainville et du groupe des écologistes de délibérer sur un texte laissant la porte grande ouverte à de tels projets et la position personnelle similaire d'un élu de la droite Noiséenne, il avait été décidé que la note de positionnement soit réécrite.

 

La question a donc été posée hier pendant le conseil communautaire par le président du groupe des écologistes à Gérard Cosme de l'avancement de cette nouvelle note.

 

Celle-ci ayant été diffusée par email à différents élus d'Est Ensemble par les services de l'EPT, le Président a annoncé s'apprêter à la transmettre au SYCTOM sans qu'un vote ne soit réalisé !

 

Refus du président du groupe des écologistes, de la maire de Romainville et de l'élu du Front de Gauche de Noisy-le-Sec qui ont demandé que ce sujet soit débattu et non transmis sans un vote des élus.

 

Le président d'Est Ensemble a fini par évoquer péniblement qu'il était acquis que personne à Est ensemble ne voulait de ces usines de traitement en pleine ville et que la note de positionnement allait donc être réécrite et présentée lors d'un prochain vote.

 

Il faut avoir conscience de l'importance de ce qui se passe en ce moment et nous pouvons dire que nous avons encore frôlé la catastrophe... et remercier ces élus qui l'ont empêchée.

 

En revanche, nous ne remercions pas les trois autres maires des 3 villes les plus proches qui ne s'expriment pas (ni ceux des autres communes), comme si cela ne les concernait pas alors que les villes de Noisy-le-Sec, Bobigny et Pantin sont en première ligne !

 

Qui ne dit mot consent.

 

Nous leur avons écrit pour les sensibiliser sur cette actualité brulante et les rencontrer, en vain.

 

Faut-il encore attendre que tous les permis soient délivrés et la menace du lancement des travaux imminente pour qu'ils sortent enfin de leur mutisme ?

 

Ce sera trop tard et cette attitude est insupportable.

 

Nous avons réussi à nous procurer cette nouvelle note de positionnement que vous trouverez en pièce-jointe.

 

Malgré son titre, nous n'y avons trouvé nul part de positionnement d'Est Ensemble sur les projets d'usines de traitement du SYCTOM... comme s'ils n'existaient pas.

 

Sauf qu'en ne se positionnant pas, Est Ensemble laisse toujours la porte ouverte au SYCTOM pour faire ce qu'il veut chez nous, à savoir un TMB/Incinérateur ou un TMB en pleine ville.

 

Seul un refus d'Est Ensemble peut empêcher le SYCTOM d'agir.

 

 

Rappelons que la machine infernale est lancée et que le SYCTOM accompagné par la CNDP organise sa consultation publique au 2ème semestre prochain !!

 

 

 

 

Le COLLECTIF de l’ARIVEM

 

PANTIN – BOBIGNY –ROMAINVILLE – NOISY LE SEC

 

MONTREUIL – LE PRE ST GERVAIS – BAGNOLET – BONDY – AUBERVILLIERS – LES LILAS

 

PARIS XIX

http://arivem.free.fr/



 

 

Repost 0
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 20:55

 

 


Bonsoir,

Changement à l'heure d'été ce samedi mais pas de changement de programme !

 

Des romainvillois et des usagers de la Place du 19 mars 1962 vous invitent :

Dimanche 26 mars 2017 - Place du 19 mars 1962 à 11H00

 

au rassemblement de contestation contre la phase 2 du projet "place des commerces".

 

Ci-joint, des slogans que vous pouvez imprimer et afficher dès aujourd’hui à vos fenêtres. Vous pouvez aussi les utiliser pour créer des dossards et des pancartes pour manifester.

Si ça vous chante, amener du son (sifflets, casseroles, instruments...) des craies pour dessiner un jardin sur la place au cœur de notre ville...

Pour se faire entendre, manifestons tous ensemble !


 

Également-joint le tract à imprimer et à distribuer dans les boîtes aux lettres de votre immeuble, de votre quartier !

Merci de diffuser le plus largement possible cette invitation.


 


 

Julia Learmonth / Présidente

 

 

Repost 0
Published by ASVR - dans Informations
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 09:22

 

 

Bonjour à tous,

 

Nous sommes ravis de vous convier, ce samedi 25 mars à 11h à la Médiathèque Romain Rolland, à une conférence de littérature organisée grâce au Festival Hors-Limites, en partenariat avec la Fabrique des Savoirs, sur le thème "La Tête dans les étoiles".

 

Comme d'habitude, un atelier enfants (4 à 13 ans) est organisé pendant la conférence pour libérer les parents : inscriptions obligatoires par téléphone (01 71 86 60 20) ou par mail (philoetsavoirs@ville-romainville.fr).

 

Toutes les informations ci-dessous et ci-joint.

 

 

Salutations culturelles,

 

Johanna Hawken

Responsable de la Maison de la Philo

(www.maisondelaphilo-romainville.org)

et de Université Populaire "Fabrique des Savoirs"

01 71 86 60 20

jhaw@ville-romainville.fr

 



Important : Ce courriel n’a qu’un caractère informatif et ne saurait engager la municipalité.

Repost 0
Published by Maison de la pholisophie - dans Cultures
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 05:48

 

 

 

Romainville le 19 mars 2017

Propos du père François

 

 

Souvenir.

 

 

Entre les scandales nombreux, les fusillades, les mises en examen et les élections qui approchent, on ne sait plus où donner de la tête. 1

Dans ces conditions, parler aujourd’hui d’une commémoration va en surprendre plus d’un, d’autant que la mienne ne sera pas celle que la municipalité a célébrée ce matin, avec tambour et trompette, hors la présence, m’a t-on dit, d’un seul algérien, ce qui donne à penser...

 

La mort de tout être humain, la mort tout court, est un pur scandale, et l’on s’étonne de continuer à vivre « comme si de rien n’était », alors que, l’âge venant (j’en sais quelque chose), notre environnement ressemble de plus en plus à « un champ couvert de morts sur qui tombait la nuit » (JC : c’est facile ; même ta concubine doit avoir la réponse). 2

On s’étonne alors, on s’apitoie et on s’indigne de voir « les hommes courir à leurs œuvres perverses, en haletant » (JC : dico), se battre pour l’argent, le pouvoir, les honneurs et autres hochets, alors que « la mort est au bout du chemin » (JC : devine).

 

Je m’étais promis, quant à moi, de célébrer à ma façon et dans la mesure de mes modestes moyens, l’anniversaire d’un très triste événement (car l’oubli, comme la mort, est un insupportable scandale).

 

Valérie était une jeune femme modeste, sans doute dépressive, que je voyais à l’entrée de la mairie chaque fois que je m’y rendais pour assister à un conseil municipal ou à une de ces sempiternelles réunions que d’aucuns baptisent « ateliers urbains », vocable prétentieux destiné à en dissimuler le vide. 3

 

Valérie, je la saluais toujours, c’est bien le moins.

Je ne connaissais même pas son prénom, encore moins, bien sûr, son nom.

Je ne l’ai jamais vue sourire, d’un de ces francs sourires qui éclairent un visage.

Je n’ai jamais eu la moindre conversation suivie avec elle (aurais-je du ? Cela aurait-il changé quelque chose ?)

 

En tout cas, Valérie s’est suicidée il y a un an.

Elle s’est pendue dans les locaux de la mairie. 4

Prudente et fine mouche, sentant venir l’orage, la maire Valls s’est précipitée pour déclarer : « Valérie a choisi sa maison pour se donner la mort ».

Eh non, ma vieille, la mairie n’était pas sa maison. (n’était plus !)

C’était l’endroit où il lui fallait travailler pour vivre.

C’était aussi l’endroit où elle n’était pas vraiment heureuse, où on ne la traitait pas avec considération, et où, m’a t-on rapporté, elle avait eu à subir, peu avant son suicide, une sévère algarade.

Au cimetière, on sentait une sourde hostilité entre sa famille, ses proches et ses amis, d’une part, et les élus de l’autre (un, au moins, avait été déclaré indésirable).

La vraie maison de Valérie, c’était d’abord celle de sa famille.

C’était ensuite le PCF dont elle était (je crois) membre, ce qui n’est pas bien vu par les renégats qui l’entouraient. 5

Sa maison, maintenant, c’est le cimetière.

 

Mon petit mot n’a pas pour but de verser dans le populisme ou le mélo.

 

Je souhaite seulement qu’il vous (qu’il nous) amène à vous souvenir, même brièvement de Valérie.

 

Je souhaite aussi qu’il contribue à donner mauvaise conscience à ceux qui ne l’ont pas aidée à vivre. 6

 

 

Salut à tous.

 

 

François Le Cornec

 

– – – – – – – – – – – – – –

 

Commentaires de Maurice avec l’approbation de François.

 

 

1) Personne n’est obligé de les écouter ! Nous savons très bien que ce sera mieux et plus que mieux si machin chose est élu car contrairement aux autres, il respectera ses promesses, ou engagements aux choix ! (nous avons la preuve du respect des engagements avec ce que fait not’bon maire, elle est loin d’être la seule dans son cas)

2) dans quelques mois nous aurons une référence intellectuelle à Romainville vu l’instruction que tu lui donnes, a-t-il le temps entre deux pataugeage ?

3) elle était peut-être dépressive, mais la question qu’il faut poser est : pourquoi ?

Ceux qui le sont ne le sont pas par hasard, il y a toujours une cause et pour là, de ce que j’en sais ce n’est pas joli joli !

4) l’hebdomadaire qui autrefois était appelé – le journal des concierge – en a fait un article, il est encore disponible ; si vous allez le lire, n’oubliez pas de lire les commentaires, celui de Sarah pose encore question !

http://www.leparisien.fr/romainville-93230/romainville-une-employee-municipale-se-suicide-a-la-mairie-22-03-2016-5650949.php#xtor=RSS-1481423633

5) réellement des renégats car quelques années auparavant, il était de bon ton d’en faire parti, voire recommandé ! Mais lorsque not’bon maire à viré casaque il a été recommandé d’en faire autant.

6) ses gens-là n’ont pas de conscience, s’ils en avaient ils se cacheraient !

Se souvenir de Valérie est très facile, lorsqu’il est question de donner un nom à une nouvelle construction municipale il faut lui donner le nom de cet employée qui a donné sa vie pour la ville, inutile de se fouiller les méninges, des personnes ayant vécus ou travaillé à Romainville qui ont fait, à divers niveaux,ce que NOTRE ville est.

 

 

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 08:37

 

DIALOGUE A LA VEILLEE

 


 

- Tu sembles fatigué mon Jacquot ?

- Oui j’en ai ras le bol de prendre des coups, moi l’éternel second couteau !

- Oh là, faut pas déprimer. D’accord c’est chaud en ce moment, mais on va y arriver. Allez, reprends avec moi : Les 30.000, les 30.000, les 30.000. Allez encore une fois. Les 30.000 et à nous la gloire ! Pour ça, faut pas baisser les bras. On les aura les emmerdeurs, les râleurs, les ‘’jamais-contents’’.

- Bon mais en attendant, c’est pas du gâteau. T’as vu ce qu’ils nous préparent pour la place du marché : Une MANIF ! C’est dingue ! On se donne à fond et en remerciement ils veulent foutre la pagaille. On a été élus non ? Pas trop brillamment mais tout de même. Si maintenant il faut écouter tout le monde on va pas y arriver.

- Tu déprimes mon Jacquot, regarde comme on les a enfumés jusqu’à présent. La première cité réhabilitée grâce à l’ANRU, c’est une réussite. On l’a aérée et après on a bétonné un max autour ; fallait pas leur dire à l’ANRU, eux ils voulaient dé densifier.

- Bon d’accord sur ce coup-là on a bien joué ! Mais pour la suivante, on voulait presque tout casser et ajouter 1.000 logements en plus. Ils se sont mis à hurler on a été obligés de descendre la barre à 500. Maintenant on propose aux locataires des relogements, ils les refusent. Pourtant on avait bien ficelé le truc en créant nos petits comités qui gobent tout.

- Ne t’affole pas, ça va s’arranger. La populace mécontente sera bien obligée de céder, ils ne vont pas se barrer, ils n’ont pas un rond et on fait venir des riches. Je l’ai déjà dit, il nous faut des riches dans notre ville. Il en faut pour remplacer les carreaux de plâtre par des vitrines. Quand je serai députée, je ferai voter une loi pour interdire d’être pauvre, c’est eux qui foutent le bazar.

- C’est bien tout ça mais en attendant, moi le second couteau, je suis en première ligne, j’en prends plein la tronche. Les choses finissent par se savoir. Ils savent que notre système d’aspiration d’ordures revient trois fois plus cher que la collecte traditionnelle.

- Bof c’est pas grave, on a refilé ça à l’AGGLO, c’est avec les voisins qu’on éponge.

- Et ton truc ‘’maraîchère’’, ça c’est sûr, ça va nous attirer des emmerdes. On a bien dit que les locataires de la cité payeraient pas la construction, ils disent que par les impôts, ils participeront tout de même. Et après, ça va coûter combien ce truc en fonctionnement ?

- Tu me fatigues, pour la plupart, vu leurs revenus, ils ne sont pas imposables. Après, c’est après. Pour l’instant l’important est de faire parler de nous.

- OH y a pas que ça qui me préoccupe, on a tout vendu pour enfermer la cité, les colos ont presque toutes été bradées, on va aller le chercher où maintenant le pognon ?

- Pas de panique et parle moins haut, on a des relations, des amis. Tout va bien, on est arrivé à faire venir le métro, le tram, le pognon comme tu dis va arriver avec.

- Y a pas que ça : La Base de Loisirs, qui a bien fait vendre, n’avance pas. Il faut passer son temps à baratiner et valoriser un tas de sable.

- ça ce n’est pas nous.

- Comme d’hab avec toi quand c’est bien c’est nous quand c’est pas bien c’est pas nous !

- Et…….

- Arrête t’es franchement fatiguant ce soir et complètement négatif. Au fait pour la manif du dimanche, t’as bien prévu les gros bras pour casser l’ambiance ? Allez c’est bon pour ce soir, prends tes pilules et va te coucher.

François ANDRE MARS 2017

 

Ce dialogue est une fiction, toute personne cherchant à se reconnaître dans cette dernière ferait fausse route.


 


 


 

Repost 0
Published by François André - dans propos de François ANDRÉ
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 08:32

 

 

 

 

Romainville le 16 Mars 2017

 

Propos du père François

 

 

Je ne pensais pas vous reparler aussi rapidement du maire adjoint à la Culture.

L’actualité m’y conduit.

Le premier point, je vais l’aborder rapidement, puisque le blog du PCF, « Rassembleurs et Solidaires » en a déjà traité en détail (je vous invite à vous y reporter).

Lors du dernier conseil municipal, (étais-je déjà parti ou n’ai-je rien entendu comme à mon habitude ?), SW s’est permis d’affirmer que le PCF s’était toujours opposé à la création d’un lycée d’enseignement général à Romainville.

Robert Clément (vous savez, cet ancien maire et Président du Conseil Général qui n’est jamais invité à la moindre cérémonie municipale, sans doute parce qu’il ferait de l’ombre au duo) a opportunément rappelé que son Parti avait réclamé cette création à quatre reprises (1989, 1995, 2007, 2008) .

Comme SW était l’allié du PC à deux de ces occasions, sa déclaration est très gênante (pour lui) car, ou bien il perd la mémoire et il vaudrait mieux qu’il quitte la mairie, ou bien il ment sciemment, et se lance dans la diffamation. 1

En toute hypothèse, tout cela n’est pas bien reluisant.

 

Le deuxième point, c’est encore et toujours Fiminco.

J’en parlais dans mon dernier propos, mais j’ignorais que Fiminco s’impliquait depuis 5 ans dans le développement de la musique classique à Romainville et que sa Fondation allait devenir « un pôle culturel majeur du Grand Paris » (tu parles ...)

Je dis et je répète que (indépendamment des méfaits nombreux de Fiminco dans notre village) on ne doit jamais accepter ce genre de relations. 2

Nul n’ignore que le bâtiment est un des secteurs où la corruption est la plus active.

Je ne dis pas qu’il y a ici corruption (je ne dis pas non plus le contraire), mais, comme Mélenchon parlant des costards de Fillon, je soutiens que « QUAND ON ACCEPTE DES CADEAUX, ON DEVIENT L OBLIGE DE CELUI QUI VOUS LES FAIT ».

A qui fera t-on croire que Fiminco couvre Romainville de cadeaux sans contrepartie.

Toutes les conditions sont réunies pour que la corruption puisse se développer chez nous, et nos élus, SW comme le duo, ne peuvent pas l’ignorer. 3

Je suggère qu’on débaptise un certain nombre de lieux romainvillois :

L’arocafé pourrait s’appeler « la Chope de Cogedim »,

Le Trianon : « Les Belles Images de la BNP »

L’action culturelle : « Chez fiminco, tout est beau, ou « avec les nouveaux constructeurs, on fait son beurre » ; et tout ce beau monde défilerait, brandissant des pancartes, à la tête de la Parade Métèque.

On a toujours besoin d’un petit sponsor chez soi.

O tempora, ô mores (JC : dico ; c’est du latin).

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec

 

PS : Mélange.

Le gaulliste d’opérette qui siège au conseil municipal avait 9 ans au début de la guerre d’Algérie, 16 ans à sa fin et 24 ans au départ de de Gaulle.

J’aimerais qu’il me fournisse ses états de service au sein du gaullisme (pas des parodies qui ont suivi) ; je lui fournirai les miennes.

Il n’a aucun titre à venir nous parler du 19 mars 1962.

Je lui signale, au passage, que le mot « euphémisation » n’existe pas. 4

 

A qui la maire Valls va t-elle donner son parrainage ?

Pour qui nos élus vont-ils appeler à voter ?

Si on se souvient que, aux primaires, Hamon a fait 67% et Valls, que soutenaient Barto et sa suppléante 33% dans- le 93, ça rend prudent …

Il est de plus en plus évident que l’électorat de la maire est de droite … 5

 

J’ai assisté l’autre jour à une petite réunion sur le compostage.

Ça ne cassait pas trois pattes à un canard, mais, dans ce domaine, les moindres initiatives méritent d’être saluées. 6

Mais pourquoi ne pas mettre l’accent sur le tri sélectif en amont sans lequel rien de constructif ne sera mis en place ?

Pourquoi avoir rempli la salle (au vrai, l’assistance était maigrelette), de comparses qui, sous la houlette de l’attributaire d’un logement social de faveur, ont accepté de jouer la comédie des conseils de quartier de Gagarine ?

 

Quelqu’un m’a envoyé la photo d’un pauvre homme qui patauge dans une piscine et fixe l’objectif d’un air satisfait. 7

Comment peut-on rendre publiques de telles horreurs.

SVP, ne m’envoyez plus rien de semblable.

 

 

– – – – – – – – – – – – – – – –

 

Commentaires de Maurice avec l’approbation de François.

 

1) la question se pose-t-elle réellement ? Ceux qui ont assisté à des réunions du conseil de quartier des grands champs doivent se souvenir des propos que S.W tenait.

2) les petits cadeaux entres amis sont monnaies courante, je te donne dans l’espoir que tu ne m’oublie pas lorsque l’occasion se présentera ; j’en ai entendu le reconnaître.

3) nous sommes nombreux à nous poser la question, lire au-dessus.

4) tu pinailles compagnon, tu pinailles ! Et la nouvelle orthographe ? Qu’est-ce que tu en fait ? On peut bien inventer des mots nouveaux, ceux qui agissent ainsi te diront qu’une langue qui n’évolue pas mœurs. (qu’est-ce qu’on doit évoluer à Romainville !)

5) ils n’avaient pas dû le prévoir que l’idéologie des futurs habitants ne serait pas celle en cour, pourtant avec des moyens meilleurs les intérêts ne sont plus les mêmes.

6) cela fait plusieurs année qu’il y en a eu à la maison des retraités, le hic, dû moins pour celles à laquelle j’ai assisté, ceux qui les animent ont des connaissances livresque et n’acceptent pas la contradiction lorsqu’il leur est dit qu’ils font erreur dans leurs affirmations ! (je fais du compostage et lombricompostage depuis longtemps)

7) un pauvre homme qui patauge dans l’eau d’une piscine en portant des lunettes de soleil !

Cela fait penser aux dirigeants de pays ou la liberté a oublié de s’inviter et qui se font voir dans dans des postures aussi comiques les une que les autres, je traverse le fleuve à la nage, je fais du sport (judo), l’un d’eux a fait construire une statut le représentant faisant toujours face au soleil, car elle tourne, etc., ça ne vous rappel personne ? Cherchez un peu.

 

 

Repost 0
Published by François L.C - dans Propos du Père François
commenter cet article
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 11:00

 

 

Romainville le 08 mars 2017

 

À l’intention des locataires

 

Objet : invitation

 

 

 

Mesdames, messieurs,

 

j’ai le plaisir de vous inviter à une réunion d’information sur l’avenir de Romainville Habitat dans le cadre de la loi ALUR et NOTRe,

 

Cette réunion ce tiendra le :

 

 

20 mars 2017

à

19h

au palais des fêtes

 

Dans l’attente de vous rencontrer,

Je vous prie d’agréer, mesdames, messieurs, !’expression de mes sentiments les meilleurs.

 

Asma Gasri

 

 

Présidente de Romainville Habitat

 

Repost 0
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 10:56

Sofia Dauvergne


 

Parti communiste Français

Section de Romainville

4, rue de l’Abbé Bourbon

 

Cher(e) camarade,

Le collectif réunissant les camarades des sections de notre 9èmecirconscription, pour les élections législatives a travaillé à l’ébauche d’un plan de travail pour les prochaines semaines. C’est ainsi que nous aurons, à notre disposition dans les prochains jours, une lettre de Camille Lainé, notre candidate, à diffuser dans nos quartiers. Nous disposerons également d’un appel à voter. Par ailleurs il a été décidé de tenir deux initiatives communes à la circonscription. La première prend la forme d’un banquet républicain QUI AURA LIEU À BONDY, SALLE DES FÊTES DE L’HÔTEL DE VILLE, LE DIMANCHE 2 AVRIL À 12 HEURES.

La participation demandée est de 10 euros et 5 euros pour les enfants. C’est Marielise Descamps qui a la responsabilité de recueillir les inscriptions (06 80 14 64 39). Nous te demandons donc de téléphoner sans tarder afin que nous puissions organiser notre initiative dans les meilleures conditions. Comptant sur toi, nous t’adressons, cher camarade, nos fraternelles salutations.

Pour le collectif

Brigitte Moranne

 

 

Repost 0
Published by Brigitte Moranne - dans Informations
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 18:37

 

C’est le 1er papillon que je vois cette année.

La photo n’est pas terrible, elle a été faite avec un smartphone pas performant question

photos.

 

Repost 0
Published by Maurice - dans Informations
commenter cet article