Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • Romainville. Le doigt là où ça fait mal ! Très MAL !!
  • : Que s'est-il passé, que se passe-t-il dans le quartier des grands champs, et à Romainville ?
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Copyrigth

TOUS les articles ET photos sont sous copyright et enregistrer à CopyrigthDepot.com sous le n° 00049117.

Tenez-en compte, merci.

19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 17:33

 

Romainville le 15 septembre 2017

Propos du père François

 

 

Ca aurait pu être le pot de terre contre le pot de fer.

Eh bien non, ç’a été David contre Goliath.

Suivez-moi bien.

Vous avez un brave promoteur (je ne sais même pas qui c’est et je les mets tous dans le même panier), qui veut édifier, avenue du Président Wilson, un immeuble « au toit végétalisé» qui fera date dans l’histoire de l’architecture et dont l’on pourra se vanter auprès de Christian de Portzamparc.

Les plans sont grandioses, et destinés à porter, vers les générations futures, la réputation du maire de Romainville.

Et puis voilà qu’une vieille dame indigne, à qui on a du faire des propositions alléchantes, et auprès de qui on a du exercer toutes les pressions, décide qu’elle veut mourir dans la maison où elle a toujours vécu.

Cette vieille dame, on ne va pas la lâcher.

Elle ne lâchera rien et elle y a quelque mérite puisque, comme moi, elle a dépassé 80 ans.

On ne va pas s’embarrasser de ce genre d’emmerdeurs.

On tente de passer en force.

Elle s’obstine.

Comme on s’obstine, elle finit par saisir la justice.

Et ... Oh surprise !

Elle gagne.

Le promoteur, et la maire Valls doivent s’incliner.

Mais alors, que devient le fameux « développement durable ? », que deviennent les toits végétalisés, que deviennent les grandioses projets d’une maire aussi nulle que prétentieuse ?

On va commencer les travaux d’un immeuble aussi laid que prétentieux, et, puisque la vieille ne veut rien savoir, on va faire comme si elle n’existait pas, et on va encastrer sa modeste chaumine dans un monstre de béton.

Vous imaginez les dernières années de cette octogénaire, environnée par le bruit, la fureur et la poussière, cependant que, dans le bistrot d’à côté, les « imbéciles heureux qui sont nés quelque part » (Brassens), s’auto congratulent, s’appellent par leur prénom, vantent le partenariat public-privé « où chacun doit trouver son profit », compromettent une pauvre Irma (quel prénom ! juste avant un ouragan aux conséquences dévastatrices ! ) et se font les complices des promoteurs, ces mêmes promoteurs dont le nom apparaît à Levallois-Perret..

 

La vieille dame est morte.

Nul ne pourra prouver que son décès est du à ce qu’on lui a fait subir (de même que personne ne pourra être rendu responsable du suicide, l’autre année, de la pauvre employée de mairie).

N’empêche, le twitter fou et la barto-girl ne doivent pas être très à l’aise « dans leurs baskets ». *

 

Bravo, en tout cas, à l’octogénaire de l’avenue du Président Wilson.

 

Et honte au duo, aux promoteurs et tous les minables qui sont leurs complices.

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec.

 

 

 

PS : notre nouvelle députée attend toujours qu’on lui fasse la place qui lui est due.

 

Nous n’attendrons pas éternellement.

 

Re PS : Je suis à la recherche des coordonnées de l’avocat de la vieille dame indigne.

Il y aura bien, parmi mes lecteurs, qq qui sera capable de me les donner.

 

* : ne nous faisons aucunes illusions,chez chez gens-là, on n’pense pas m’sieur, on n’pense pas aux petites gens, ont fait du fric, c’est tout.

« on » ne va pas se laisser emmerder par une vieille !

Repost 0
Published by François L C - dans propos de François ANDRÉ
commenter cet article
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 06:43

 

 

 

Romainville le 14 septembre 2017

 

Propos du père François,

 

 

Le rapport de la Chambre des Comptes d’Ile de France sur la gestion de la commune de Romainville de 2009 à 2014 est en passe de devenir mon livre de chevet.

Je le diffuse le plus possible et le tiens à la disposition de tous ceux qui m’en feraient la demande.

On sait que j’ai, au vu de ce document, déposé une plainte avec constitution de partie civile.

Pourquoi ?

Eh bien, tout simplement parce que les rapports de la Cour, si compromettants soient-ils pour ceux qui en sont l’objet, ne sont pas automatiquement suivis de la traduction en justice de ces derniers.

Il suffit que ceux-ci aient le culot de faire « comme si de rien n’était » (la Cour « nous donne un satisfecit ») pour que l’affaire en reste là, et les rapports de la Cour, au lieu de contribuer à moraliser la vie publique, ont l’effet contraire et servent de caution à ceux qu’ils devraient faire sanctionner.

Il faut alors que des citoyens hurluberlus, solitaires et têtus comme moi prennent le relai. 1

C’est donc ce que j’ai fait, et j’y ai quelque mérite car il m’a fallu être opiniâtre.

 

Je ne reviens pas sur les quatre motifs principaux énumérés à l’appui de mon action en justice.

Je résume hardiment et sélectivement.

Il y a eu, entre 2009et 2014 (on ignore ce qu’il y a eu avant et après ; il faudra chercher) 32 opérations au prix des domaines.

C’est que les communistes avaient fait des économies qui ont diablement aidé CV . 2

Ces opérations ne sont pas illégales mais il serait plus qu’intéressant de savoir quels en ont été les bénéficiaires, qui sont ainsi devenus les « obligés » de la maire Valls.

Seules nous intéressent ici les ventes EN DESSOUS du prix des domaines, qui sont illégales puisqu’elle auraient du être motivées et ne l’ont pas été.

Je mets de côté la monstrueuse affaire de la Place du Marché avec la SEMPRO qui sera sans doute le grief principal que l’on pourra faire à la mairie.

Je retiens « seulement » :

La vente à Fiminco d’un terrain à bâtir pour 2,4 au lieu de 3,6 M.d’euros.

On s’étonne après cela que Fiminco fournisse à CV sa permanence électorale lors des dernières municipales. 3

De la même façon, Stéphane W. s’émerveille que la même Fiminco aménage je ne sais quel local artistique au Bas Pays ;

Mais c’est avec notre pognon, mon petit Stéphane ; tu ne peux l’ignorer et tu nous prends pour des cons ... 4

- Vente à Nexity d’un terrain sis rues Gabriel Husson et Carnot pour 237 600 euros en dessous du prix des domaines.

-Vente au sieur Pitache d’un terrain situé 3 rue Pierre Kerautret, à 84 600 euros au dessous du prix des Domaines.

-Vente à un particulier, au 66 rue Carnot d’un terrain à 85 000 euros en dessous du prix des Domaines.

Je préfère en rester là car la liste est longue ...

 

Trois remarques s’imposent maintenant.

  • 1/Si la mairie est convaincue de malhonnêteté, la majorité municipale, qui ne pouvait pas ignorer ce qui se passait, sera t-elle considérée comme complice ?

  • 2/Comment l’opposition a t-elle pu laisser passer de telles horreurs ? 5

  • Sans être méchant avec elle, je dirai qu’elle manque de clarté d’esprit et de pugnacité.

  • Sa responsabilité, pourtant, n’est pas totale.

  • En effet, dans son vocabulaire et sa phraséologie inimitables, la Cour, à propos, notamment de la Place du Marché, déclare : 

  • « Sans se prononcer sur la régularité du montage employé, la Chambre constate que la commune a entendu s’affranchir des diverses dispositions (code des marchés publics, Code de l’Urbanisme) destinées à garantir tant la qualité de la dépense publique que la transparence et l’information de l’assemblée délibérante (...P 82) 6

Ah qu’en termes galants ces choses-là sont dites ...

Que d’ »euphématisations », comme dirait notre comique troupier « gaulliste ».

 

3/La troisième chose que je voulais souligner, qui n’est pas, hélas, le propre de notre commune, c’est l’inertie, le je m’en foutisme des citoyens, pour ne pas parler de leur lâcheté. 7

 

Restez vigilants.

Ne vous laissez pas faire.

 

Salut à tous.

 

François Le Cornec

 

-- -- -- -- -- -- -- --

Commentaires de Maurice avec l’approbation de François.

 

 

1) pas du tout, tu fait ce que beaucoup aimerait faire mais n’ose pas le faire !

Peut-être est-ce la crainte de se faire remarquer de la part de not’bon maire et de ses sbires et d’avoir des bâtons dans leurs demandes de n’importe quelle origine.

2) ça, elle ne s’en vente pas que ce qu’elle peut faire dans la commune c’est grâce à la vente des biens immobiliers que les municipalités précédentes avaient accumulés.

3) qui s’en est étonné ? Ça sautait tellement au yeux que ceux qui ne le savaient pas étaient vu comme ayant passé des mois aux fonds des bois.

4) mais non voyons, pourquoi s’embarrasserait-il de nous ?

Il nous laisse là où il nous a accompagné avant de tourner casaque !

5) c’est LA question ! Comme ce fait-il que l’opposition laisse passer ça ?

Peut-être est-ce aussi un manque de communication de la part de l’opposition municipale ?

6) apparemment, nos zédiles sont très bien conseillé pour ce qui est de naviguer dans les textes de manière à les contourner à leurs profits.

7) pas d’accord, nous sommes nombreux à être révolté du comportement et des décisions prises par not’bon maire et ses sbires, beaucoup de ceux qui sont révoltés n’osent pas de crainte de ... ils ne savent pas eux-mêmes ce qu’ils craignent, mais ils craignent !

Repost 0
Published by François LC - dans Propos du Père François
commenter cet article
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 05:29

Bonsoir à tous,

 
C'est déjà DEMAIN !
 
Dimanche 17 septembre à 14h à l'espace Côté Est - 1 rue Abbé Houël (angle rue de Paris)
 
Venez nombreux nous retrouver pour fêter le patrimoine !
 
 
Bonne soirée
ASVR
Repost 0
Published by ASVR - dans Cultures
commenter cet article
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 07:55

 

Les travaux pour la station place Carnot à l’arrêt ?

 

 

Depuis plusieurs jours, environ 10/12, les travaux pour construire la station de métro place Carnot (prolongation de la ligne 11) sont à l’arrêt, que ce passe-t-il ?

Ils sont à l’arrêt depuis qu’il y a eu la découverte d’une bombe de la dernière guerre, celle-ci n’aurait pas pu être désamorcé ?

Y en a-t-il eu d’autre de découvertes ?

La nappe phréatique est-elle plus importante qu’espérer ?

 

Toutes les conjonctures peuvent être imaginé puisqu’il n’y a aucunes informations à ce sujet !

Il est quand même surprenant que les travaux soit interrompus, plus personne sur le chantier, à moins que se soit en dessous que les travaux soit effectués, avec des palmes et tuba ainsi que la barque vu sur un véhicule sur le site et qui n’y est plus, est-elle en dessous ?

Peut-être n’y a-t-il plus d’argent pour continuer la prolongation tout simplement malgré les certitudes qui nous ont été donnés, ce qui fait que l’entreprise ou les entreprises ont arrêté le chantier, ce qui ne serait pas surprenant.

Repost 0
Published by Maurice - dans Informations
commenter cet article
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 08:04

 

 

Romainville le 10 septembre 2017

 

 

Propos du père François

 

 

Les bêtes acculées deviennent méchantes.

Loin de moi l’idée de comparer notre sublime maire à une bête.

Penser ou dire qu’elle est méchante, en revanche, c’est du domaine des choses qui vous viennent à l’esprit.

Quand vous dites ça à ses fidèles, ils ne veulent pas vous croire.

Effectivement, en écoutant, ce matin, le troisième enregistrement de Radio Immo que Momo m’a fait parvenir (Alors qu’il avait disparu des réseaux sociaux ...) en écoutant la mélopée de sa douce voix soporifique lorsqu’elle s’adresse aux promoteurs immobiliers, ses amis indéfectibles, on la prendrait pour un agneau.

Il faut alors l’écouter lors des conseils municipaux, quand elle s’adresse aux opposants.

Elle prend alors une voix coupante, aux accents condescendants, voire méprisants, et sait, quand il le faut, élever le ton, tout en coupant le micro de ses adversaires. 1

 

Acculée, elle l’est.

Son mentor, son pygmalion, j’ai nommé le pizzaïolo Bartolone, a fait ses adieux au music-hall. (Je n’y crois pas vraiment, et je conserve sur lui et sur sa femme (qui était aussi sa secrétaire) un œil vigilant...).

Le résultat ne s’est pas fait attendre et, aux dernières législatives, elle a ramassé ; derrière Guiraud, une claque humiliante.

Le rapport de la Chambre des Comptes d’Ile de France, qui ressort opportunément, ne lui laissera pas de repos de sitôt.

Les résultats obtenus, aux derniers scrutins des primaires de la gauche, puis aux présidentielles, enfin aux législatives, par Hamon et la France Insoumise ont de quoi l’inquiéter, plus, la terroriser.

De par son âge, de par son nombre de mandats 2, elle arrive en bout de course, mais elle aurait souhaité achever son règne en apothéose.

Elle est loin du compte et risque de devoir sortir par la porte de service.

 

En attendant, tous les moyens vont lui être bons pour se défendre et mettre des bâtons dans les roues de ses adversaires. 3

 

Déjà, depuis longtemps, elle fait figurer dans la rubrique « libres expressions » du canard de Romainville des gens qui n’auraient jamais du y accéder : j’ai nommé le brave simili-gaulliste 4 qui ne représente que lui-même, comme la bonne Viviane qui est avant tout chargée de truquer tout ce qui vient de Gagarine (les conseils citoyens, actuellement, par exemple).

Ensuite, elle est parvenue à imposer son fantomatique mgc, d’abord dans la commune, ensuite dans la communauté, puis dans le département, en attendant la France entière, puis l’univers (au Canada, par exemple). 5

C’est Bartolone qui lui a donné le biberon.

Il lui a appris qu’il faut avoir tous les culots et savoir se tirer des situations les plus difficiles par des pirouettes.

 

C’est ce qu’elle a tenté de faire en affirmant que la Cour des Comptes lui avait donné un satisfecit pour sa gestion 2009 2014, alors qu’elle était sérieusement mise en cause.

 

Sur un tout autre plan, elle veille au grain, en bonne stalinienne (pardon à mes amis cocos) qu’elle est. 6

Elle a du être outrée par l’élection d’une « insoumise » à la tête de notre circonscription.

Pour commencer, Sabine Rubin (c’est son nom), n’a pas eu l’honneur et l’avantage de voir son nom et sa photo figurer dans le Magasine, alors que Barto y trônait dès avant son élection.

Ensuite, la même SR n’a pas été invitée à l’inauguration du « Pôle éducatif » de Gagarine.

C’était peut-être un oubli, du moins je le souhaite pour la maire Valls, car je commence à en avoir marre de ses mœurs de cosaque. 7

Nous l’avons vue, aux côtés du pizzaïolo, étouffer peu à peu la pauvre Guigou, qu’ils voulaient sortir non seulement de notre circonscription, mais du 93.

Il ne faudrait pas que la maire Valls s’avise de vouloir recommencer ce genre de plaisanterie.

 

CA SUFFIT.

 

Nous avons élu une députée.

Nous entendons qu’elle prenne toute la place qui lui est due. 8

Je précise que je n’appartiens pas à son mouvement et qu’elle ne m’a rien demandé.

Je précise aussi que, sur ce problème, comme sur les autres, je ne lâcherai rien.

 

Salut à tous.

 

 

François Le Cornec

 

-- -- -- -- -- -- --

Commentaires de Maurice avec l’approbation de François

 

1) et elle a le culot de crier avec d’autres : démocratie, démocratie ! À la moindre occasion.

2) ne pas oublier les délégations, et il y en a !

3) souvenons-nous de Guigou, mais ça tu le fais souvent.

4) baptisé : Comité des citoyens gaullistes (le Gaulisme est mis à toutes les sauces)

5) n’y a-t-il pas des aides financières pour les micro-partis ? Ceci expliquerait cela.

6) il y a plus que des traces, les habitudes sont gravées dans la tête.

7) mœurs de cosaque ? Tu semble être bien informé sur ses mœurs !

8) nous avions Bartolone à toutes les sauces, la moindre réunion le voyait arrivé, là, la députée n’est pas vue !

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 07:35

 

 

Romainville le 7 septembre 2017

 

 

Propos du père François

 

 

Le « propos » que vous allez lire ci-après, un peu longuet, est particulièrement intéressant, non pas à cause de mon talent (encore que ...), mais à cause des faits qui y sont relatés.

Ces faits sont anciens, et j’en ai déjà parlé, mais ils ont le mérite de nous faire découvrir notre maire « le doigt dans le pot de confiture ».

Son comportement habituel, surtout vis-à-vis des promoteurs immobiliers, pose problème, mais jamais la moindre preuve d’agissements contraires à la loi n’avait pu être apportée.

Ici, pour une fois, notre municipalité a franchi la ligne rouge 1, sûre de son impunité, qui aurait perduré si je n’avais porté l’affaire en justice.

 

Elle a en effet vendu, en dessous du prix des domaines, ET « EN L’ABSENCE DES JUSTIFICATIONS REQUISES PAR LA LOI », cinq biens immobiliers appartenant à la commune.

Nul doute que la mairie va tenter de se tirer de ce mauvais pas en arguant « d’échange de bons procédés » comme par exemple le don de parkings, mais toute comptabilité publique doit être écrite et consultable, et, en toute hypothèse, je répète que la transaction doit être justifiée par écrit au moment où elle a lieu.

La mairie est donc entrée, ici, dans le domaine de l’illégalité.

Récent abonné de face book, je viens d’y découvrir un article du Parisien en date du 18 octobre 2008 (voir le « lien » n°1). 2

Il est intitulé : « Les artistes de la Ferme Carnot expulsés ce matin ».

Il narre une histoire triste, mais vraie, comme Romainville en connaît beaucoup.

Un collectif d’artistes s’était installé, en 2007, au 3 de la rue Pierre Kerautret, baptisé « Ferme Carnot ». 3

Ils y faisaient des expositions et donnaient des spectacles.

Tu te souviens, Stéphane (W), c’est toi qui me les fis connaître.

Tu appréciais La Ferme comme moi, plus que moi, et je pressentais que l’ardent défenseur de ce lieu de talent et de liberté tu ferais si on venait à y toucher.

Mais voilà, les lieux étaient squattés, occupés illégalement puisque la mairie avait repoussé les demandes réitérées de bail faites par les occupants, soucieux de régulariser leur situation. 4

L’expulsion eut donc lieu, suscitant de ta part, mon cher Stéphane, la réaction suivante (lien n°2) : « Il n’y a aucun projet à court terme prévu à la ferme Carnot. Tout à coup, on découvre ce lieu parce qu’il a maintenant une visibilité (...) IL Y A DANS CETTE VILLE UNE TENTATIVE EFFRENEE DE PREEMPTER TOUT CE QUI BOUGE EN TERME DE LIEU POUR LES REVENDRE A DES PROMOTEURS IMMOBILIERS ».

Que tu étais enthousiasmant à cette époque-là.

... et que tu as changé !

Tu te trompais, en l’occurrence.

Il ne s’agissait pas de promotion immobilière, mais de vente à un particulier, le sieur Bitache, certes promoteur immobilier et locateur de bennes sur lequel quelque chose me dit que la justice va se pencher.

Il devait, martelait la maire (car elle martelait ...) y installer le siège social de son entreprise.

Interviewée par le Parisien (voir le lien 1), la maire déclarait que la mairie avait un ardent besoin d’argent (400 000 euros).

Elle ajoutait que la mairie faisait beaucoup pour l’art, notamment les Salaisons 5 (vendues, depuis au privé, et où, à l’occasion, un service en entrainant un autre, sont enregistrées les émissions de Radio Immo, qui n’oublie pas de faire un peu de pub pour les lieux), pour Le Trianon (à l’époque géré par la commune, qui n’en fut jamais, face à Noisy, le meilleur défenseur) et ...,Voisins voisines (que je ne représente pas) association apolitique qui met son point d’honneur à ne rien devoir à la mairie.

On voit la galéjade ...

Mais le problème n’est pas là.

Revenons à la Ferme Carnot.

Elle fut donc vendue à un promoteur.

Il n’y installa aucun siège social.

On la lui factura (tenez-vous bien) 84600 euros en dessous du prix des domaines, soit, dit la Cour des Comptes, 21,3% en dessous du prix normal.

Curieux pour une mairie qui se dit impécunieuse.

D’autant plus curieux que quatre autres biens furent de même vendus au dessous du prix des domaines.

(Une vingtaine le furent AU PRIX DES DOMAINES, ce qui mérite examen lorsque l’on voit la liste des bénéficiaires).

Je n’entre pas dans les détails puisque tout cela va devoir être expliqué et justifié devant le juge d’instruction.

Ca y est.

Vous avez réussi à aller jusqu’au bout de ma prose ?

Avouez que cela en valait la peine.

Elle a pour but de vous faire comprendre à qui vous avez affaire, d’empêcher la maire de continuer à se moquer de nous, car n’oubliez pas qu’elle disait : « la Cour nous a donné un satisfecit » et (pourquoi pas ?) de la voir écoper d’une petite condamnation. 6

Je reviendrai sur cette affaire, vous pouvez me faire confiance.

 

Salut à tous.

 

 

François Le Cornec

 

-- -- -- -- -- --

 

Commentaires de Maurice

 

1) ce n’est pas la première fois, souvenons-nous du permis de construire pour le Grand Ségur, la maire a prétendu que l’architecte des bâtiments de France avait donné son avis trop tard d’un jour et que celui qu’elle avait deivré était valide ; le TA (tribunal administratif) de Montreuil en a jugé autrement ce qui a fait que des acheteurs de logements ont grimpés aux rideaux en accusant une association de sauvegarde de tous les maux !

2) http://www.leparisien.fr/la-courneuve-93120/les-artistes-de-la-ferme-carnot-expulses-ce-matin-28-10-2008-291407.php

3) baptisé « ferme Carnot » car autrefois, les locaux étaient occupé par une ferme.

4) La municipalité connaissait très bien l’activité :

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2008/11/08/1319843_corinne-valls-expulsion-illegale.html

5) Les Salaisons vendu par la municipalité ?

N’etaitce pas un lieu d’exposition privé ? Ou alors il y en avait au moins deux.

6) la municipalité condamnée ?

not’bon maire maire s’en moque complètement car ce n’est pas de son porte-monnaie que cela sortira mais du nôtre ! Pourquoi se gênerait-elle ?

Repost 0
Published by François L C - dans Propos du Père François
commenter cet article
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 05:21

 

 

ASSOCIATION de SAUVEGARDE du VILLAGE de ROMAINVILLE Association loi 1901

 

Journées Européennes du Patrimoine 2017

Programme de l’ASVR

 

DIMANCHE 17 SEPTEMBRE 14H00-ESPACE COTE EST -1 RUE ABBE HOUEL

 

- Table ronde autour du thème officiel des JEP 2017 « La Jeunesse et le Patrimoine »

 

L'artiste Marion Chombart de Lauwe, présente son travail et révèle son regard personnel sur le patrimoine, ses traces et ses transformations. La disparition du château de Romainville est l'un de ses récents sujets.

 

- Si le château de Romainville m’était conté »

Présentation d'un livre illustré édité à l’occasion d'un projet scolaire réalisé en 1994 avec les écoles romainvilloises sur le château des de Ségur.

Guy Auzolles, érudit de l’histoire de la Ville, animera le débat.

 

- « Une enfance à Romainville » textes de Chantal Maurino habitante des Grands Champs.

Lecture théâtralisée et chansons avec orgue de barbarie par Marie Merlin et Titi la Rengaine.

Durée du spectacle, environ 30 minutes.

 

- « Romainville mon Amour 2 »

Expo-photos d’Andrzej Szafran. Des grands formats seront affichés sur la devanture vitrée de l’Atelier d’encadrement de Laure, ex café St Germain face à Côté Est. L'expo sera visible de la rue pendant une semaine, jusqu’au vide-grenier de Voisins-Voisines dimanche 24.

Vers 16H00

 

- « Buffet au jardin » Pour prolonger la fête, traditionnel buffet offert par l'ASVR dans un joli jardin privé du centre-ville.

 

...

BELLE JOURNEE A TOUS ...

 

 

asvr93230.blogspot.com

7 rue Joseph Bara 93230 Romainville Tél : 06 86 87 49 09 / e-mail:asvr93230@gmail.com

 

Repost 0
Published by ASVR - dans Cultures
commenter cet article
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 17:21

Bonjour à tous,

 

La rentrée continue : cette fois, je vous présente le nouveau programme des Conférences de la Fabrique des Savoirs !

 

Pour rappel, lors de chaque conférence, nous proposons un atelier enfants (4-13 ans) afin de libérer les parents désireux d'assister à la Conférence : sur inscription obligatoire auprès de moi. En revanche, les conférences sont entrée libre : la porte du savoir est grande ouverte !

 

Le tout à la Médiathèque Romain Rolland, un samedi par mois à 11h.

 

La programmation détaillée en pièce jointe. Et je demeure disponible pour toute question.


 

Salutations culturelles,

 

Johanna Hawken

Responsable de la Maison de la Philo

(www.maisondelaphilo-romainville.org)

et de Université Populaire "Fabrique des Savoirs"

01 71 86 60 20

jhaw@ville-romainville.fr


 

 



Important : Ce courriel n’a qu’un caractère informatif et ne saurait engager la municipalité.

Repost 0
Published by Fabrique des Savoirs - dans Cultures
commenter cet article
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 17:16

 

Chers adhérents, chers tous,

 

Cette année nous sommes encore heureux de vous inviter pour célébrer les JEP 2017

 

le dimanche 17 septembre à 14h à l'espace Côté Est - 1 rue Abbé Houël.

 

Au programme: conférence et expo, expo-photos, spectacle lecture théâtralisée et musique, buffet au jardin en finale !

 

Ci-joint l'affiche. Le programme détaillé à suivre...

 

Dans l'espoir de vous y retrouver.

 

patrimoniallement

 

ASVR

 

 

Repost 0
Published by ASVR - dans Culture
commenter cet article
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 17:11

 

Bonjour à tous,

 

Espérant que vous avez passé un bon été, parsemé par la récolte de nombreuses idées et expériences de vie, je suis ravie de vous présenter le nouveau programme des Café-Philo. Ils auront lieu, comme toujours, un samedi par mois à 15h, à la Maison de la Philo (2ème étage de la Médiathèque Romain Rolland, rue Albert Giry, 93 230 Romainville).

 

Comme chaque année, les café-philo seront l'occasion de se livrer à une discussion collective et conviviale, ouverte à tous, ET à l'exploration de la pensée d'un philosophe sur la thématique donnée : à chaque séance, je tenterai de présenter et défendre, modestement, le point de vue d'un penseur !

 

Et je suis disponible pour toute question ou renseignement supplémentaire ! En pièce jointe, vous trouverez le programme détaillé !

 

 

Au plaisir de vous y retrouver,


Salutations philosophiques,

 

Johanna Hawken

Responsable de la Maison de la Philo

(www.maisondelaphilo-romainville.org)

et de Université Populaire "Fabrique des Savoirs"

01 71 86 60 20

jhaw@ville-romainville.fr


 

 



Important : Ce courriel n’a qu’un caractère informatif et ne saurait engager la municipalité.

Repost 0
Published by Café philo - dans Culture
commenter cet article